Title

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Blog Archive

Arthrose, trouble du sommeil et de la ménopause. Merci StemEnhance.

Arthrose, trouble du sommeil et de la ménopause. Merci StemEnhance.

[sg_popup id= »1611″ event= »onLoad »][/sg_popup]Arthrose, trouble du sommeil et de la ménopause. Merci StemEnhance.

J’ai commencé à utiliser le StemEnhance en février 2011. À cette époque, je souffrais depuis plusieurs années de douleurs au cou et à l’épaule gauche dues à de l’arthrose qui s’était développée à la suite d’une blessure au cou. De plus, je travaillais de longues heures à l’ordinateur et cette situation ne pouvait qu’aggraver mon cas. Les douleurs étaient présentes tous les jours et ne semblaient pas vouloir disparaître. Après seulement quelques semaines de l’utilisation du StemEnhance, je n’ai plus ressenti de douleurs et après trois ans, c’est toujours le cas.

Environ trois mois plus tard, soit en mai 2011, j’ai ressenti un grand besoin de dormir. Je m’endormais tôt le soir et ne me réveillais qu’au matin. Depuis plus de 20 ans, j’avais de gros problèmes de sommeil et j’arrivais difficilement à dormir plus de 4 à 5 heures non consécutives par nuit. Je souffrais d’insomnie chronique et malgré le fait que j’aie testé plusieurs produits naturels pour m’aider à mieux dormir, rien ne changeait. J’ai senti que mon système nerveux se calmait et que je ne réagissais plus de la même façon face aux événements. Je dors maintenant des nuits complètes de 7 à 8 heures et même si je dois parfois me lever en pleine nuit, je me rendors facilement.

Ça m’a pris environ un an avant de me débarrasser des problèmes d’allergies, qui m’occasionnaient des sinusites à répétition. Les antibiotiques ne donnaient plus d’effet et chaque fois que je commençais une crise d’allergie, mes sinus bloquaient immédiatement, et l’infection repartait de plus belle. J’avais eu des vaccins pour m’aider à moins réagir, entre autres, à l’herbe à poux, mais après quelques années, les vaccins n’agissaient plus. C’est petit à petit que mon système immunitaire s’est rétabli et que je n’ai plus eu de réactions d’allergies comme dans le passé, donc aucune sinusite.

Lorsque j’ai commencé la prise des produits, j’étais dans ma ménopause et ressentais régulièrement les bouffées de chaleur nocturnes. J’avais testé toutes les médications hormonales (chimiques et naturelles), et rien ne venait à bout de ces désagréments. Les bouffées de chaleur ont complètement disparu.

J’avais également beaucoup de crampes dans les jambes le soir et la nuit, et celles-ci ont complètement disparu.

Aujourd’hui, je me sens très bien et je ne peux que remercier Mr.Christian Drapeau et son équipe de me faire vivre des jours plus heureux. C’est ce que je souhaite à tous, vivre mieux plus longtemps!

Arthrose, trouble du sommeil

Renée Delisle, Neuville, QC – Février 2014

 

Renée Delisle Neuville, QC 22 juillet 2018

 

Douleurs au dos, et arthrite, sciatalgie – spasmes musculaires et StemEnhance Ultra

Douleurs au dos, et arthrite, sciatalgie – spasmes musculaires et StemEnhance Ultra

[sg_popup id= »1611″ event= »inherit »][/sg_popup]J’ai parfois des douleurs sévères au dos, à un point tel que je ne peux me redresser complètement. Je souffre d’une dégénérescence de 5 disques et d’arthrite dans la colonne, de problèmes chroniques du nerf sciatique et de fréquents spasmes musculaires.

Douleurs au dos

Un ami m’a donné un peu de nutrition cellulaire. En moins d’une heure après avoir pris la capsule de StemEnhance, j’ai remarqué une différence remarquable dans mon dos. J’étais émerveillée de voir à quelle vitesse l’effet s’était produit.

J’avais des « floaters » dans les yeux et maintenant je n’en ai plus. J’ai aujourd’hui une meilleure concentration, grâce à la nutrition cellulaire. Mes cheveux redeviennent plus foncés et mon attention générale, mon endurance et ma mobilité se sont amliorés. Tout ces effets améliorent grandement ma qualité de vie.

Jan Ault, USA.

 

Jan Ault États-Unis États-Unis 22 juillet 2018

L’algue AFA et l’hyperactivité/déficit d’attention – témoignage du Dr. Taylor et études scientifiques.

L’algue AFA et l’hyperactivité/déficit d’attention – témoignage du Dr. Taylor et études scientifiques.

[sg_popup id= »1611″ event= »inherit »][/sg_popup]Comment la consommation d’AFA (algue Klamath) peut-elle aider les enfants hyperactifs ?

AFA (algue Klamath)

Comment la consommation d’AFA (algue Klamath) peut-elle aider les enfants hyperactifs ?

Le Dr Taylor est l’un des pionniers de la chimie du cerveau impliquée dans le déficit d’attention.

Père de trois enfants atteints d’hyperactivité/déficit d’attention, il est l’auteur du premier livre fournissant de nombreux détails sur cette pathologie et la vie de famille : The Hyperactive Child and the Family. Il a écrit onze ouvrages, plus de soixante articles dans des revues et bulletins professionnels et plus de 250 documentations sur l’enseignement créatif.

Le rapport « ALGAE AD/HD CONNECTION » rappelle les facteurs nutritionnels souvent négligés associés à l’hyperactivité et au déficit d’attention et décrit comment l’AFA (l’algue Klamath) offre ces éléments essentiels. Sont mentionnées en outre les substances potentiellement neurotoxiques qui doivent être évitées avec des enfants ayant des besoins spécifiques. Plus de trente-six références scientifiques sont citées dans ce rapport remarquable.

Voici les résultats de 3 études qui ont porté sur des enfants consommant l’algue AFA (algue Klamath) :

 

  • Harvard, Massachusetts – Center for Family Wellness

Claudia Jarratt et son équipe (1997) ont mené une étude de référence portant sur 142 enfants consommant entre 0,5 g et 1 g d’AFA par jour durant dix semaines.

Principale découverte : les parents et les enseignants ont fait état d’améliorations significatives des comportements « à problèmes » des enfants dans 10 des 11 catégories utilisant l’échelle d’évaluation d’Achenbach :

• Amélioration des compétences sociales avec les pairs

• Réduction de l’anxiété et des syndromes dépressifs

• Comportement moins ergoteur, autoritaire et exigeant

• Meilleure capacité à suivre les instructions et à se concentrer sur les tâches

  • Nicaragua – Universidad Centro Americana

Sevulla et Aguirre (1995) ont étudié 1 567 écoliers ayant reçu chaque jour pendant six mois 1 gramme d’AFA pour leur thèse de doctorat. Il a été noté :

• Une augmentation de 54% de participation en classe a été rapportée par les enseignants.

• Une augmentation de 21% de présence en classe a été enregistrée.

• D’une manière globale, des améliorations physiques (cheveux, peau et santé générale) ont été observées.

• Le classement de l’école portant sur les épreuves académiques standard est passé du plus bas au plus haut, et ce au niveau national.

Principale découverte : une amélioration spectaculaire de 81% des résultats scolaires des enfants a été rapportée.

  • Sierra Vista, AZ – The Stillwell Learning Center

Jeffrey Bruno, Ph.D., Joe-Jo Gittelman et Barry Tuchfeld, Ph.D. (1998) ont mené une étude portant sur 31 enfants engagés dans un programme de lecture spécial et consommant soit 1,5 g d’AFA, soit 3 g d’AFA, soit pas d’AFA du tout par jour durant trois mois.

Il a été constaté :

• Des améliorations comportementales significatives sur l’échelle d’évaluation de Conners remplie par les parents et les enseignants

• Une augmentation de 40% du score moyen des enfants concernant la mémoire

• Une augmentation de 40% du score moyen des enfants concernant la concentration

• Une augmentation spectaculaire de la fréquentation des cours dirigés

• Une réduction générale des symptômes physiques et des plaintes

Principale découverte : Les groupes AFA ont montré une réduction significative des niveaux toxiques d’aluminium, niveaux qui sont notamment liés à des difficultés d’apprentissage.

On peut donc en déduire que la consommation d’AFA (algue Klamath) a été très bénéfique à tous les enfants en général et tout particulièrement aux enfants hyperactifs ou à problèmes.

 

19 juillet 2018

mattis dolor ut leo. tristique Praesent dictum elit. nunc libero.