L’algue Klamath

L’algue Klamath on en entend parler de plus en plus et il a rarement été observé autant de retours positifs de la part de consommateurs..

Il faut dire qu’il s’agit d’un des aliments les plus complet de la planète, dixit le livre d’Anne-Marie Pietri (Ed. Lanore), une kinésithérapeute installée en Corse qui s’est passionnée pour cette micro-algue poussant à sauvage qui nous vient de l’Oregon et nous livre les résultats de ses recherches.  

Les propriétés exceptionnelles de l’algue Klamath, s’explique peut-être déjà par le lieu où elle croît : le lac « Upper Klamath » est un grand lac du sud de l’Oregon, situé dans une région volcanique à la jonction de 3 plaques tectoniques, dans le creuset d’un ancien glacier, à une altitude de 1400 mètres.

Il est entre autre situé juste au nord du mont Shasta, un volcan qui culmine à 4317 m d’altitude (que l’on aperçoit sur la plupart des photos), bien connu des milieux ésotériques et alternatifs (il serait un haut lieux d’énergies « cosmo-telluriques »).

Situé dans un immense parc naturel, il est  protégé de toute pollution industrielle. Le fond du lac est formé d’une couche sédimentaire de plus de 10 mètres qui s’est formée au fil des millénaires, extrêmement riche en minéraux. Ce sont ces minéraux qui seraient responsables de la forte croissance, en surface, de l’algue bleue, ou Aphanizomenon flos-aquae (AFA) selon sa terminologie scientifique.

Etude italienne sur plusieurs propriétés de l’algue Klamath et plus particulièrement dans le domaine neurologique. 

Dr. S. Scoglio

1. Résumé

La Klamath (Aphanizomenon flos-aquae [AFA] Ralfs ex Born. & Flah. Var. flos aquae), microalgue unicellulaire d’eau douce du lac Klamath (Etats-Unis), a un profil nutritionnel très complet et à haute biodisponibilité : 20 acides aminés, plus de 60 minéraux et oligoéléments identifiés, 14 vitamines, 15 caroténoïdes, de la chlorophylle, des β–carotènes, AG omégas 3 et 6, polyphénols, ainsi que des molécules spécifiques algales telles que mycosporine-like aminoacids (MAAs) [mycosporines algales], AFA–phycocyanines (AFA–PCs), β–phényléthylamine (PEA). Les recherches menées par le Centre de recherches nutrithérapiques (Urbino, Italie) en collaboration avec l’université d’Urbino ont permis la mise au point d’un extrait spécifique breveté, ayant une importante action neuromodulatrice et neuroprotectrice. L’intérêt de cet extrait, obtenu par une méthode d’extraction mécanique sans solvant chimique (ultrafiltration), repose sur la synergie d’action de la PEA (β–PEA) avec d’autres molécules microalgales, notamment les AFA–phycocianines, les AFA–phytochrome et les MAAs, qui favorisent son action au niveau cérébral en agissant comme inhibiteurs sélectifs de la MAO-B. Cet extrait spécifique contient, donc, un complexe synergique de molécules qui apporte un effet bénéfique sur le mental, contribuant à combattre le vieillissement des fonctions neuronales.

2. Description botanique

Le nom scientifique de la microalgue Klamath est Aphanizomenon flos-aquae (AFA) Ralfs ex Born. & Flah. Var. flos aquae. Cette algue unicellulaire d’eau douce du lac Klamath est une petite cyanobactérie du phylum des cyanophytes, de la classe des Myxophycées, de l’ordre des Nostocales, de la famille des Nostocaceae, du genre Aphanizomenon et de l’espèce flos aquae, vivant en colonies filamenteuses.

Elle se concentre à la surface de l’eau pour former les efflorescences algales, ou blooms. Son apparence bleu-vert provient de l’association de la chlorophylle avec d’autres pigments, dont les phycocyanines.

3. Habitat

Le lac Klamath est une grande étendue d’eau (325 km2) d’altitude, situé dans l’Oregon (États-Unis) et alimenté exclusivement par l’eau de source provenant des volcans environnants. La situation privilégiée du lac Klamath confère à ses eaux une grande richesse en minéraux volcaniques et en oxygène. Il bénéficie d’un ensoleillement intense, qui permet à l’algue de développer d’importantes propriétés photosynthétiques. Ses caractéristiques géographiques et géologiques en font un écosystème unique, faisant partie d’une zone naturelle protégée, propice au développement d’AFA.

En outre, les eaux du lac Klamath ont fait l’objet de nombreuses analyses effectuées par les agences gouvernementales locales depuis 1990 et se sont toujours avérées exemptes de pesticides, de métaux lourds et d’autres contaminants chimiques. Les analyses conduites sur les récoltes d’algues ont confirmé cette absence de polluants chimiques.

4. De l’usage traditionnel aux applications modernes

La découverte de cette algue est plutôt récente et l’on ne sait pas précisément comment les Amérindiens de la tribu Modoc, qui vivaient en Oregon, l’utilisaient. La connaissance en Occident de l’algue AFA du lac Klamath commence par sa découverte par un botaniste amateur, dans les années 1970. Au début des années 1980, elle a été commercialisée sous forme de complément alimentaire aux États-Unis. Suite aux témoignages étonnants de certains utilisateurs concernant des bénéfices sur des maladies graves, des recherches scientifiques ont été entreprises, notamment à l’université de l’Illinois aux États-Unis (1995). À partir de 2000, à l’université d’Urbino, en Italie, les nombreuses recherches menées ont conduit à la publication d’articles scientifiques et au dépôt de plusieurs brevets.

5. Richesse nutritionnelle de la microalgue

L’AFA a un profil nutritionnel très complet et à haute biodisponibilité. Une technologie spécifique a été mise au point pour préserver la composition naturelle de l’algue (RW Max®). Elle contient :

a) des acides aminés :

Tous les 20 acides aminés, dont dix essentiels dans une proportion identique à celle reconnue optimale pour le corps humain, donc assimilables (arginine : 41,20 mg/g, histidine : 10,50 mg/g, isoleucine : 25,20 mg/g, leucine : 41,20 mg/g, lysine : 25,60 mg/g, méthionine : 9,80 mg/g, phénylalanine : 18,90 mg/g, thréonine : 28,20 mg/g, valine : 24,70 mg/g). Parmi ces acides aminés, il y a les trois précurseurs de neurotransmetteurs : phénylalanine (18,90 mg/g), tryptophane (11,50 mg/g) et trypsine. Elle contient donc entre 60 et 70 % de protéines nobles.

b) des minéraux :

Le spectre complet des minéraux plus de 60 minéraux et oligoéléments identifiés, présents sous forme organique, donc assimilables, Elle est une des sources végétales les plus riches en calcium (6,6 mg/g), mais elle fournit également une quantité significative de fer (de 0,29 à 2 mg/g), de fluor (0,95 mg/g) et de vanadium (2-3 mcg/g) ;

c) des vitamines :

La gamme complète des vitamines (14), dont la vitamine E (280 mcg/g) et toutes les vitamines du groupe B, avec les vitamines B3 (4 000 mcg/g), B1 (250 mcg/g), B9 (40 mcg/g), B5 (1,55 mg/g) et, en particulier, une haute teneur en vitamine B12 sous forme assimilable (1 mg/g). Cette dernière est reconnue essentielle à la multiplication cellulaire. La biodisponibilité de la vitamine B12 issue de microalgues est encore un sujet controversé, mais une étude menée par l’équipe du Dr Scoglio en collaboration avec le Dr Luciana Baroni de l’Association végétarienne italienne, a montré que la vitamine B12 de la Klamath est beaucoup plus biodisponible que celle d’origine synthétique.

d) du β–carotène et des caroténoïdes :

Elle possède une forte teneur en β–carotène sous la forme cis et trans dans un rapport équilibré (300 mcg/g), ce qui permet sa bonne assimilation, De plus, la Klamath contient le spectre complet des 15 caroténoïdes, dont l’alpha et le gamma, mais aussi les principales xanthophylles, telles que la lutéine, la zéaxanthine, l’astaxanthine, la cantaxanthine et le lycopène. Les études ont démontré que seul ce spectre complet à l’état naturel présente l’action antioxydante la plus puissante par rapport au β–carotène de synthèse.

e) des antioxydants non caroténoïdes :

Parmi les autres substances antioxydantes, la Klamath contient une quantité importante de chlorophylle (1-1,5 %) ; des polyphénols, dont l’acide caféique ; des molécules spécifiques algales telles que les MAAs (mycosporine-like aminoacids) ou mycosporines algales ; et les AFA–phycocyanines (AFA–PCs).

f) des acides gras insaturés et polyinsaturés :

Elle est une des sources végétales les plus riches en omégas 3 (elle en fournit jusqu’à 15 mg/g, et en particulier l’acide n–3 α–linolénique, acide gras essentiel à de nombreuses fonctions métaboliques) et omégas 6 dans la proportion retenue optimale par les nutritionnistes (2:1). Ce qui explique, en partie, sa capacité à normaliser le métabolisme des graisses (cholestérol, triglycérides). Cette capacité est due aussi à la puissante action hypocholestérolémiante des AFA–PCs.

g) des pigments :

Nous avons déjà cité les phycocyanines, pigments bleu-vert, qui représentent environ les 10 % du poids sec de l’algue (10 mg/g) et qui, en plus d’une action antioxydante, ont des propriétés anti-inflammatoires très importantes, un effet neuroprotecteur et protecteur des membranes cellulaires, notamment celles du foie.

h) des polysaccharides et des peptides :

À forte action immunostimulante.

Cette microalgue bleu-vert contient aussi une bonne quantité de β–phényléthylamine (PEA) [2-3 mg/g], une amine endogène qui peut jouer un rôle de soutien de la neurotransmission, en particulier de la dopamine, comme on verra plus loin. Enfin, cette source naturelle et complète de nutriments et de molécules nutraceutiques est facilement assimilable par l’organisme (> 97 %), avec un fort effet synergique de son complexe d’actifs.

La Klamath contient des molécules qui ont une action neuromodulatrice spécifique, telles que la PEA et les molécules synergiques, agissant comme inhibiteurs naturels sélectifs des MAO–B (MAAs, AFA–phytochrome). Ces molécules sont concentrées dans l’extrait spécifique. De même, les AFA–PCs, puissantes molécules antioxydantes et anti-inflammatoires, sont présentes dans l’extrait spécifique à une concentration suffisante pour justifier leurs effets inhibiteurs des MAO-B et neuroprotecteurs.

L’extrait spécifique de Klamath contient donc un complexe synergique de molécules qui apporte un effet bénéfique sur le mental, exerce une action neuroprotectrice et un effet anti-âge global sur l’organisme. Cet extrait spécifique de Klamath peut aider à combattre le vieillissement des fonctions neuronales, à réduire le stress, l’anxiété, la fatigue, à contrôler l’appétit, à favoriser l’activité intellectuelle et à améliorer l’humeur.

Quel produit, peut-on consommer ayant une concentration de Klamath?

Je vous présente STEMENHANCE ULTRA!

Composé de microalgues et macroalgues

« StemEnhance® ULTRA est composé d’extraits de «super-aliments» naturels. Une combinaison unique de microalgues d’eau douce et de macroalgues marines. Le mélange de StemEnhance® et de fucoïdan offre une synergie unique qui est renforcée par le Mesenkine® – un extrait inédit de spiruline, isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté.

Ingrédients naturels sublimés par la science

StemEnhance® ULTRA ULTRA est le résultat de plus de 18 ans de recherche. Il est le produit de bien-être le plus efficace, scientifiquement validé, disponible sur le marché aujourd’hui. L’extraction de ces composés est possible grâce à l’utilisation de technologies exclusives et brevetées.


TÉMOIGNAGES

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 

AVC : des cellules souches pour retrouver la motricité?

Après un accident vasculaire cérébral (AVC), les cellules souches seraient efficaces pour les malades paralysés pour retrouver leur motricité.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est la deuxième cause principale de décès dans le monde et la première cause d’invalidité en Europe. Un AVC se produit lorsque l’apport de sang à une partie du cerveau est considérablement réduit, ce qui entraîne souvent des effets graves sur l’organisme. Selon l’étendue et la localisation de l’AVC, environ un tiers des patients récupèrent plutôt bien, mais la plupart subissent des dommages permanents et certains AVC entraînent de graves handicaps. Nous savons également que les cellules souches cérébrales (neurales) peuvent produire n’importe quelle cellule du cerveau et répareront naturellement de petites lésions cérébrales.


Les traitements par les cellules souches peuvent-ils aider ? Des chercheurs américains ont réalisé un essai clinique avec 18 sujets, âgés de 61 ans en moyenne et ayant été victimes d’un AVC, paralysés au niveau des bras ou des jambes.« Plusieurs d’entre eux ne pouvaient plus marcher, tandis que d’autres ne pouvaient plus bouger leur bras », précise le Pr Gary Steinberg, professeur de neurochirurgie et responsable des travaux, cité par Pourquoi Docteur.Les chercheurs ont injecté aux patients des cellules souches prélevées dans la moelle osseuse chez deux donneurs.Au bout d’un an, les résultats de leur expérience se sont montrés remarquables.


L’injection a permis une récupération de la plupart des fonctions motrices.« Les patients qui étaient dans un fauteuil roulant peuvent aujourd’hui marcher. C’est sans précèdent. Six mois après un AVC, vous ne vous attendez pas à une telle récupération », s’enthousiasme le Pr Gary Steinberg, précisant néanmoins que cet essai clinique est unique.

AVC et cellules souches

L’ESPOIR POUR LES MALADES PARALYSÉS DE RETROUVER UNE MOBILITÉ Première cause de handicap physique et deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer, l’accident vasculaire cérébral touche en moyenne 130 000 personnes par an en France, faisant 33 000 décès.

Plus de 77 000 victimes subissent des séquelles jusqu’à la fin de leur vie (aphasie, problèmes de mémoire…).Même si cette étude a été menée sur un très petit nombre de patients, elle apporte un nouvel espoir aux malades et remet en cause l’idée que le cerveau ne se répare pas. « La notion selon laquelle le cerveau blessé ne se répare jamais ne tient plus » a conclut le neurochirurgien Gary Steinberg.

PRÉVENTION & RÉGÉNÉRATION

Les cellules souches adultes constituent le système de renouvellement et de réparation du corps. Des centaines de publications démontrent qu’avoir plus de cellules en circulation et donc disponibles pour la réparation favorise une meilleure récupération clinique.

Les cellules souches sont des cellules qui se trouvent dans tous les organismes multicellulaires et qui ont la capacité de se diviser (par mitose) et de se différencier en divers types de cellules spécialisées,  en plus de s’auto-renouveler pour produire plus de cellules souches. 

Dans les organismes adultes, les cellules souches et les cellules progénitrices agissent dans la régénération ou la réparation des tissus corporels. La plupart des tissus d’un organisme adulte ont une population résidente de cellules souches adultes qui permettent leur renouvellement ou régénération périodique lorsque survient une lésion tissulaire.   Dans ce cas, il y a une libération de cellules souches de la moelle osseuse,  leur circulation dans le sang,  leur migration vers le tissu affecté,  leur multiplication et leur prolifération,  puis leur différenciation en cellules tissulaires.

C’est le phénomène de la régénération naturelle de notre organisme.

AVC : des cellules souches pour retrouver la motricité?

StemEnhance Ultra® est une formule unique composée de trois extraits d’algues : d’AFA (algue Klamath) bio, de spiruline bio et de wakamé. Une combinaison unique d’algues d’eau douce et d’algues marines. StemEnhance® Ultra est le fruit d’années d’identification, de recherche, et d’extraction de composés grâce à l’utilisation de technologies exclusives et brevetées.

✔️ 3 études cliniques et 4 études précliniques.
✔️ Aide le corps à naturellement se renouveller.
✔️ Vertus agissantes sur la santé et le bien-être de façon globale.
✔️ Fonctionne en synergie avec tous les produits Cerule, décuplant les bienfaits de nos autres produits.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 

Découvrez pourquoi choisir Cerule

Depuis quelques années nous constatons un engouement pour l’utilisation des plantes. Cela accompagné d’une perte de confiance dans les produits pharmaceutiques. De nombreuses recherches sont effectuées et l’innovation s’installe aussi dans le monde du bien-être. Voilà aussi un point non négligeable: n’est-il pas plus avantageux d’être toujours en forme? Prévenir vaut donc toujours mieux que guérir…

C’est dans le bien-être que j’ai fait mes premières expériences en Marketing relationnel. Pourtant l’envie de partager des connaissances sur la santé m’est toujours restée. Il me fallait trouver une gamme qui sort du commun et qui a surtout un fort potentiel d’efficacité.

Voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles j’attire votre attention sur Cerule.

Les produits sont innovants

La seconde de la science – Les cellules en biologie sont les éléments de bases composant tous les êtres vivants. Elles sont partout dans notre corps: la peau, les organes, le sang, le cœur, la moelle osseuse… Les découvertes menées sur les cellules souches ont permis d’incroyables avancées médicales et ne cessent de livrer leurs secrets aux chercheurs du monde entier.

La compagnie Cerule créée en 1999 , antérieurement Desert Lake Technologie ou DLT est récoltant et producteur d’AFA ou Klamath. L’AFA est une algue qui fait partit de la famille Bleue-Verte considéré comme l’aliment le plus complet de la planète. Cerule à développé la formule concentrée de l’algue Klamath.

C’est une algue de la famille bleue-verte considéré comme l’aliment le plus complet de la planète. Cerule a développé la formule concentrée de l’algue klamath, «Stemenhance ultra» breveté qui favorise la circulation des cellules souches de la moelle osseuse dans le corps vers les organes et tissus endommagés.

La vidéo ici vous explique comment fonctionne les cellules dans notre corps.

Chez Cerule, il y a 4 produits phares.

La plupart des compagnies vous propose un catalogue bien fourni. Une large gamme de produits à connaître, à tester; il y a franchement de quoi s’y perdre. Le choix est limité, et après avoir lu, écouté les vidéos, je constate que la société Cerule c’est vraiment spécialisée, en proposant des produits qui ont d’ailleurs un effet cumulé sur l’organisme. Vous bénéficiez d’une triple synergie, dont la mobilisation de vos cellules souches, le confort des articulations, la santé veineuse pour la circulation et le soutien de la micro-circulation. Finalement,pas la peine d »avoir un stock important chez soi pour les présentations. Cerule à Pensé à l’aspect extérieur de votre corps, particulièrement le visage en lançant sa gamme Cerule Skin. Quatre produits cosmétique pour vous offrir le plaisir de retrouver une peau saine et éclatante.

Un système simple

Vous avez votre site web personnalisé ainsi un Back-office actif dès votre inscription. La plateforme vous propose d’être simplement client pour effectuer ponctuellement votre commande, client privilégié pour une commande récurrente ou devenir distributeur. Le Back-office est en Multi-langue, le plan de compensation est d’une grande simplicité et le démarrage est peu coûteux. L’offre de lancement comprend le pack de démarrage plus un produit au choix. Donc une personne satisfaite peut simplement être distributeur, puis former ses contacts à passer une commande directement sur sa plateforme et profiter du plan de rémunération.

La vision de Cerule

L’entreprise Cerule présente des atouts forts. Les commentaires sur le web sont positifs. Conjugué à mon expérience d’utilisateur je vous recommande vivement Cerule. Effectuez tout de même vos propres recherches, avant de prendre votre décision.

Il est aussi important de faire un idée su ce que vous allez gagner.

Consultez ici le plan de rémunération.

Tout près de chez vous.

Avec Cerule, commandez et faites livrer des produits dans les pays de l’union européenne. La Guadeloupe et la Martinique dispose de leurs espaces. Le délais de livraison est donc très court. Cerule vous donne une documentation très précise lors de votre inscription, et dispose de support PDF et vidéo qui explique l’impact de leurs compléments alimentaires sur l’organisme. Des leaders vous entourent pour bien démarrer votre activité. Si vous souhaitez contribuer, voyez grand, faites tomber les frontières en utilisant les réseaux sociaux pour toucher des clients dans le monde et de futurs partenaires. Le système d’achat en ligne vous le permet amplement, mais sachez qu’il n’y a rien de mieux qu’un bel échange avec votre client. L’industrie du MLM continue son évolution en utilisant Facebook, Instagram, … et d’autres outils marketing.

Je vous accompagne dans l’aventure si vous avez besoin.

Carl Bédard : Partenaire d’affaire Indépendant ID: 2280668

Site internet: https://carlbedard.cerule.com/

TÉLÉPHONE: 418-815-6091

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
 

The fundamental role of stem cells in the body

Definition of a stem cell.


Stem cells are cells that have the unique ability to multiply and transform – differentiate themselves – into other types of cells. All other types of cells in the body are so-called somatic and differentiated cells, because they each have a definite and precise role to play and can not be transformed. Some examples, the role of a cardiac cell is to contract. The role of a pancreatic cell is to produce insulin. A taste cell identifies the flavors present in food. An intestinal cell absorbs nutrients so that they are available in the tissues. Stem cells are mainly located in the bone marrow and have no other role than to transform into other types of cells.

 Stem cells are cells that have the unique ability to multiply and transform - differentiate themselves - into other types of cells. All other types of cells in the body are so-called somatic and differentiated cells, because they each have a definite and precise role to play and can not be transformed. Some examples, the role of a cardiac cell is to contract. The role of a pancreatic cell is to produce insulin. A taste cell identifies the flavors present in food. An intestinal cell absorbs nutrients so that they are available in the tissues. Stem cells are mainly located in the bone marrow and have no other role than to transform into other types of cells.

The natural role of stem cells.


In the early 2000s, researchers had observed that blood stem cells had the ability to migrate to the brain and become brain cells (Mezey E. et al., 2000). At the same time, similar observations emerged, revealing that blood stem cells also had the ability to migrate to the heart and become cardiac cells (Orlic D. et al., 2001) or at the level of the liver to become hepatic cells (Jang YY et al., 2004). The traditional science of adult stem cells admitted at the time that bone marrow stem cells had the ability to transform themselves into blood cells strictly, being the precursors of red blood cells, white blood cells and platelets. The common idea was that they did not have the capacity to transform themselves into other cell types. So these observations were innovative and contradictory to the knowledge of the time. Based on these and other available data at the time, the published hypothesis (Jensen G and Drapeau C, 2002) was that bone marrow stem cells could be transformed into virtually any cell in the body. body and therefore constituted the natural system of repair of the human body (Figure 1). This hypothesis has become over the years, thanks to several hundred published articles strongly supporting this hypothesis, an established fact (for review, Drapeau C., 2010, Drapeau C. et al., 2012).

Figure 1: Bone marrow stem cells can be transformed into virtually any cell in the body. They constitute the natural system of repair of the human body.

Figure 1: Figure 1: Bone marrow stem cells can be transformed into virtually any cell in the body. They constitute the natural system of repair of the human body.

Our natural body repair system: how does it work?

Whenever a tissue injury or injury occurs, it will release a first set of specific compounds, such as G-CSF *. These « signal » help molecules will circulate to migrate to the bone marrow and then trigger the release of stem cells from the bone marrow (Figure 2). During the next few days, a significant increase in the number of circulating stem cells can be observed. These stem cells that are circulating in the blood do not know which tissue has used this assistance (Figure 2). To be able to identify the tissue to which they must migrate, the affected tissue, a few days after the incident, will release a second generation of compounds, such as SDF-1 **. This guide molecule will attract and guide the stem cells locally to the tissue in need. When they circulate in the thin vessels of the affected tissue, in contact with these guiding molecules, the stem cells will migrate into the affected tissue and in contact with cellular debris, they will multiply and transform into cells of the local tissue (Figure 2). It is through this mechanism that stem cells constitute the natural repair system of the human body (Drapeau C. et al., 2012).

Stem cells thus meet the criteria for defining a system. A system of the human body:

  1. Is formed of tissues or organs
  2. Specific cell compound
  3. Which act on other tissues and organs
  4. Via a specific signaling / mechanism of action
  5. In order to promote a good state of health and the survival of the whole organism.

The natural system of repair of the human body is composed of specific cells, adult stem cells, mainly from the bone marrow, which act on other tissues by being mobilized by specific compounds (Leone et al., 2006), and migrating through the injured tissue, guided by a second generation of specific compound (Swenson et al., 2008), then multiplying and differentiating into local tissue. This repair mechanism allows the renewal of the tissues and organs of the body, in order to maintain the health of the whole organism. * G-CSF: Granulocyte Colony-Stimulating Factor ** SDF-1: Stromal Cell-Derived Factor -1

Figure 2: The different steps that allow the stem cells to repair the tissues in need. Following an injury, the injured tissue releases compounds that trigger the release of bone marrow stem cells, which circulate in the blood to distribute to tissue following guiding molecules produced by the injured tissue. The stem cell will migrate into the tissue, multiply and then differentiate into local tissue.

Increase the number of circulating stem cells, a new therapeutic approach.


The aspect that has been studied most is the number of circulating stem cells. At equal injury, individuals with more circulating stem cells have better demonstrated ability to repair, for example, following a stroke or a lower frequency of cardiovascular events (Werner et al., 2005, Tsai et al. 2014). Indeed, having more stem cells in circulation means having more stem cells available for tissue repair. As a result of these observations, the collection of stem cells from a patient and reinjection of these cells started. The goal is to increase the number of circulating stem cells. After isolating stem cells from different sources, they are multiplied in the laboratory and then reinjected into the patient. Another more physiological approach is to increase the release of our own stem cells, called bone marrow stem cell mobilization. By increasing the number of circulating stem cells, the ability of these different tissues to repair themselves is optimized. The evaluation of this approach has resulted in the publication of hundreds of scientific articles revealing the benefit of increasing the number of circulating stem cells in the tissue repair process. These observations were made on a variety of organs, such as the heart (Leone et al., 2006, Orlic et al., 2001), or the pancreas (Voltarelli et al., 2007); (Drapeau et al. magazine, 2012).

Stem cells are responsible for daily tissue renewal.


Through these studies, it is essential to note this observation. The repair process, that is to say the one previously described namely, an affected tissue involving the release of stem cells which are then guided to the tissue to repair it, this phenomenon takes place every day in more quantity. low in the absence of injury, to renew the tissues. Indeed, each organ and tissue is renewed at different speeds. For example, the bowel is renewed in 3-5 days, the pancreas and the heart in several years. Thus every day, due to cellular aging and many factors, damaged, damaged cells need to be replaced by new cells. This renewal is also performed by stem cells that are released daily from the bone marrow and circulate in the blood, migrating to the tissue as needed.

Towards a new definition of « maintaining health »


This new function of stem cells thus generates a new definition of health maintenance. This would be in part a balance between two phenomena that occur continuously in our body, the daily loss of cells of a tissue, in parallel with its renewal. To maintain the tissues, cell replacement must occur at the same rate as cell loss (Figure 3: Case 1). If cell loss is faster or more important than tissue turnover, tissue degeneration and progressive loss of function take place, leading to the onset of disease (Figure 3: Case 2). For example, a loss of cells in the pancreas will progressively lead to insufficient insulin production that will no longer regulate blood sugar, that is to say, the level of sugar in the blood, leading to the appearance of a diabetes =

StemEnhance Ultra of Cerule

StemEnhance Ultra of Cerule

StemEnhance Ultra is composed of concentrates and extracts of primitive natural « superfoods ». A unique combination of freshwater microalgae and marine macroalgae. StemEnhance Ultra is the result of years of identifying, researching, and extracting compounds through the use of proprietary and patented technologies. The blend of StemEnhance and fucoidane offers a unique synergy that is enhanced by Mesenkine ™. An unprecedented extract of spirulina isolated through our patented extraction process.StemEnhance Ultra is the result of more than 18 years of research and is the most effective and scientifically validated wellness product on the market today.

What are the ingredients in StemEnhance Ultra?

►Aphanizomenon flos-aquae (AFA) is a blue-green algae that grows naturally in Klamath Lake in southern Oregon. The blue-green alga is the first source of life on earth and therefore symbolizes durability and longevity. It provides the body with a full range of micronutrients and nutraceutical compounds. Cerule uses an extract from the intracellular portion of AFA. That is, by a centrifugation and filtration process, to produce the StemEnhance.

►Arthrospira platensis, also known as spirulina, is just like AFA a blue-green algae. It provides a diverse range of micronutrients and specific compounds including a low molecular weight yellow compound. Ongoing research has revealed that this compound would help mobilize the source of wellbeing.

►Undaria pinnatifida is known in Japanese cuisine as wakame. Undaria pinnatifida is a brown seaweed commonly known as sea fern. Although it grows in many parts of the world, the wakame used in StemEnhance Ultra comes from the Patagonian and Tasmanian seas known for the purity of their waters. Cerule uses more than 85% purified fucoidan.

StemEnhance Ultra is composed of concentrates and extracts of primitive natural "superfoods"

CHARACTERISTICS AND BENEFITS


AFA is a green blue algae of the cyanobacteria family. It grows naturally in Klamath Lake in southern Oregon. In the heart of a volcanic region and a preserved natural park. Klamath Lake is a unique ecosystem rich in sediments and minerals, conducive to the growth of algae. It offers a full range of macronutrients and micronutrients (Pietri A. M., 2011). Indeed, it is composed of more than 50% of proteins, and about 8% of fibers for example. It is also rich in micronutrients.

AFA is a green blue algae of the cyanobacteria family. It grows naturally in Klamath Lake in southern Oregon. In the heart of a volcanic region and a preserved natural park.
The Klamath algae (AFA)

It is source of:


20 amino acids including 10 essential, characterized by an ideal profile given the recommended daily intake.
60 minerals and trace elements, especially it is distinguished by its high calcium (6mglg), and iron (0.32mg / g).
14 vitamins, including vitamins B1, B2, B12 especially.
It also provides multiple antioxidants such as carotenoids, lycopene, and chlorophyll and also contains PhenylEthylAmine (PEA). This molecule is naturally produced by the body in case of positive emotions. Finally, StemEnhance is clinically tested to mobilize your source of blien-être (Jensen et al., 2007). The mechanism of action of the extract enriched specifically in active molecules has been the subject of several publications and patents.

Wakame, Undaria pinnatifida, is a very popular seaweed in Japan, China and Korea for its culinary and medicinal attractions. This brown seaweed is picked in winter and spring, and enjoys the cool waters of the Atlantic Ocean. This alga contains a lot of fatty acids such as omega-3 that helps promote good cholesterol and cardiovascular health. Vitamin A, B1, B2, B3, B6, B12, C, sodium, iron, calcium, thiamine, proteins, trace elements (iodine) are also found. Wakame is a powerful antioxidant thanks to the fucoxanthin it contains. It is a carotenoid pigment giving wakame its brownish color. It also controls the process of photosynthesis, transforming light into energy. These antioxidant effects make it an ally against cancer, degeneration of the skin and hair, and an asset for health.

Wakame, Undaria pinnatifida, is a very popular seaweed in Japan, China and Korea for its culinary and medicinal attractions.
The wakamé

Adhrospira platensis, also known as spirulina, belongs, like the AFA, to the blue-green microalgae category. It grows in different sunny regions of the world such as the United States, Greece, Spain, Japan and India (Karkos et al., 2011). It brings a varied range of chewing and micronutrients. Its nutritional richness in proteins and vitamins has been used traditionally for more than 10 years as a supplementation throughout the world. It is also rich in certain polyunsaturated fatty acids, and in antioxidants like certain phenolic compounds (Finamore et al., 2017). Spirulina is traditionally known for its immunostimulant effect due to the presence of several polysaccharides. The latter stimulate certain types of immune cells, particularly macrophages and NK (Natural Killer) cells, which constitute the first line of defense of the immune system (Wu et al., 20’16). A low molecular weight yellow compound named Mesenkine has been discovered and its extraction and fabrication process has been patented by Cerule. Ongoing research has revealed that this compound would help mobilize your source of wellbeing.

Adhrospira platensis, also known as spirulina, belongs, like the AFA, to the blue-green microalgae category. It grows in different sunny regions of the world such as the United States, Greece, Spain, Japan and India (Karkos et al., 2011).
Arthrospira platensis or spirulina

Purchase information

Buy

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail