Title

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Tag Archive

L’algue du lac Klamath ou AFA, unique en son genre!

L’algue du Lac klamath

L’algue du lac klamath, ou AFA,  est une algue Bleue-Vert connue pour ses multiples propriétés thérapeutiques. Plusieurs études scientifiques ont en effet mis en avant son action sur le système immunitaire. L’arthrite, la dépression, et même la régénération cellulaire.

L'algue du Lac klamath

Il existe dans le sud de l’Orégon, un lac situé à une altitude de 1 400 mètres protégé de toute pollution industrielle. Ce lac, le lac Klamath, se trouve au-dessus de la jonction de trois plaques tectoniques. Selon les scientifiques, il daterait de plusieurs millions d’années et aurait survécu à plusieurs ères glacières. On y trouve une algue qui ne se développe nulle part ailleurs, une algue bleu-vert appelée Aphanizomenonflos-aquae, ou plus simplement AFAou algue klamath.

L’AFA est en vente libre aux USA depuis le début des années 1980. Face aux nombreux témoignages attestant des propriétés curatives de l’AFA. Un programme de recherche a été mis au point en 1995 afin de mieux comprendre comment l’AFA agit sur la santé.  Aujourd’hui, les résultats scientifiques s’accumulent et démontrent que cette algue possède une gamme étendue d’effets thérapeutiques. Dont certains ouvrent des perspectives étonnantes dans le traitement de nombreuses maladies.

Une action sur le système immunitaire

La première étude scientifique a été menée par l’Université de l’Illinois. Les chercheurs américains ont étudié l’effet de l’algue du lac klamath sur différents paramètres cliniques du sang (hématocrite, hémoglobine, cholestérol, cortisol, T3, T4…). Ils ont alors constaté que l’AFA provoque une mobilisation presque immédiate des globules blancs (leucocytes), ce qui permet à l’organisme de répondre instantanément à une attaque (une infection virale par exemple). Le composé actif de l’AFA responsable de cet effet a été identifié comme étant un polysaccharide unique à l’AFA.

Un inhibiteur de l’inflammation

Vers la fin des années 1990, une série d’études a ensuite été publiée décrivant les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu de l’algue. Ce pigment inhibe la cyclooxygénase-2 (COX- 2), une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire. Les inhibiteurs synthétiques de COX-2 sont aujourd’hui reconnus pour leur action, en particulier dans le traitement de l’arthrite. Cependant, aucun des effets secondaires habituels des anti- inflammatoires synthétiques n’ont été rapportés avec l’utilisation de l’AFA après plus de 20 ans de présence sur le marché.

Une anti-dépresseur efficace

De tous les bienfaits rapportés par les consommateurs d’AFA, le plus commun est une augmentation de la concentration, une sensation d’énergie mentale, une élévation de l’humeur voire un effet anti-dépresseur. Les chercheurs américains ont en effet découvert, il y a quelques années, une concentration significative de phényléthylamine (PEA) dans l’algue AFA. Le PEA est un composé endogène du cerveau. Bien connu en science neurologique et nommé familièrement « la molécule de l’amour » ou « la molécule de la joie ». En effet, lorsque l’on se sent heureux, paisible, rempli de sérénité et d’un sentiment d’amour, alors le cerveau produit du PEA et des études publiées dans les années 1980 ont démontré que la consommation de 10 mg de PEA par jour suffisait souvent pour renverser une dépression clinique, tandis que 3 à 5 mg élèvent l’humeur et augmentent la concentration.

Cellules souches et régénération cellulaire

De toutes les découvertes faites sur l’AFA, la plus récente et la plus intéressante est sans doute celle concernant les cellules souches. Les cellules souches adultes ont la capacité de devenir des cellules d’à peu près n’importe quel organe du corps. Ainsi transplantées dans divers organes, elles peuvent devenir en quelques jours des cellules cérébrales, hépatiques, ou même musculaires. Après plusieurs années de travaux scientifiques, il vient d’être démontré que l’AFA contenait deux composés actifs. Un stimulant de relâchement de cellules souches de la moelle osseuse. Un polysaccharide qui stimule la migration des cellules souches vers les tissus. Cet effet est observé avec une dose de 5 grammes d’AFA. Des travaux sont à l’heure actuelle en cours pour étudier l’effet clinique de l’AFA et de ses composés actifs dans le traitement de diverses maladies dégénératives.

https://www.facebook.com/distributeurcerulequebecfr/

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

L’algue Aphanizomenon Flos-Aquae, la reine des algues.

L’Algue Bleu Vert, Aphanizomenon Flos-Aquae, appelée plus simplement KLAMATH ou AFA.  Elle croit à l’état sauvage dans un lac de l’Oregon à l’ouest des Etats Unis.

L’algue Aphanizomenon Flos-Aquae de cerule

L’AFA est récolté aux meilleurs moments de croissance. Dans ce milieu sauvage où elle évolue spontanément tout en préservant l’intégrité de l’écologie du lac de Klamath. Les algues récoltées sont immédiatement réfrigérées, puis filtrées pour éliminer toutes impuretés. Finalement elles sont  séchées afin de faciliter la conservation et l’utilisation. La déshydratation est un processus Bioactive de séchage à l’air capable de déshydrater les algues AFA fraîchement récoltées avec pratiquement aucune perte.

Sa vibration exceptionnelle en fait l’alicament par excellence la reine incontestée de la nutraceutique.

 

Les bienfaits de l’algue Aphanizomenon Flos-Aquae

Régule le métabolisme, stimule la digestion, entretient et nourrit les articulations, améliore la qualité des phanères (peau, ongles, cheveux), protège le système cardio-vasculaire, renforce les défenses immunitaires, empêche la réplication des virus, lutte contre les radicaux libres, protège de toutes les formes de pollutions, accroît la résistance aux phénomènes radiants, combat l’inflammation, stimule la régénération cellulaire, soutient et accélère les processus d’autoguérison, améliore les performances intellectuelles l’activité mentale, la concentration et la mémoire, diminue le stress physique et émotionnel, augmente et améliore l’énergie à long terme.

L’Aphanizomenon Flos-Aquae à des effets sur :

Problèmes gastro-intestinaux, rhumatismes, problèmes cardio-vasculaires, hypercholestérolémie, hypertension, hypotension, fibromyalgie, arthrites, colites, obésité, dépression, acouphènes, traumatismes crâniens, déficit d’attention, enfants hyperactifs, troubles de la mémoire, fatigue chronique, diabète, hypoglycémie, problèmes cutanés, asthme, allergies, rhume, grippe, empoisonnements aux métaux lourds, pollutions électromagnétiques, hépatites, infections virales, Alzheimer, Parkinson, stress, vieillissement et dégénérescence cellulaire, dysfonctionnements endocrines, mauvaise immunité, épilepsie, sclérose en plaques, myasthénie, dégénérescence maculaire de la rétine, cataracte, pression intra-oculaire, glaucome, cancer, sida, récupération de l’organisme et accélération de la guérison en cas de traitement médicamenteux (trithérapie, chimiothérapie, antibiothérapie, anxiolytiques …).

Il faut toutefois garder à l’esprit que ces données relèvent d’observations personnelles, qu’elles n’ont pour la plupart pas fait l’objet de recherches approfondies et que certaines concernent des cas isolés. Il en ressort néanmoins une capacité d’amélioration générale de la santé.

 

L’Aphanizomenon Flos-Aquae, l’or cérébral

 

 

Comparée à la chlorelle ou à la spiruline, la klamath (appelée aussi Aphanizomenon Flos-Aquae AFA) dispose d’une concentration en micronutriments et en principes actifs supérieure et plus variée. Elle représente aujourd’hui la forme de vie connue la plus riche en nutriments hautement assimilables, rassemblant 18 acides aminés, 56  minéraux, ainsi que de la vitamine B12 assimilable.

Comme la spiruline, elle comporte de la phycocyanine qui lui confère de remarquables propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ainsi qu’une action revitalisante sur le système immunitaire. Et comme la chlorelle elle contient une certaine proportion de chlorophylle, pigment essentiel en ce qui concerne l’oxygénation et la purification de l’organisme. Toutefois, la klamath est la seule qui exerce une action neuroprotectrice et qui contienne de la phényléthylamine (PEA), appelée familièrement « molécule de la joie »… Cet acide aminé joue un rôle de neurotransmetteur.  Cela permet de réguler l’activité des neurones dopaminergiques liés à la sensation de plaisir.  En outre, à la gestion des mouvements, à la mémoire et à l’attention. C’est pourquoi la consommation régulière de klamath permet de renforcer la vigilance et la capacité de concentration, de stimuler la mémoire et d’améliorer la clarté mentale. La phényléthylamine affecte également l’activité des neurones sérotoninergiques, qui agissent sur le système nerveux central et influencent la modulation de l’humeur et des émotions, du sommeil et des comportements alimentaires. Partenaire cérébral de haute volée, la klamath partticiperait ainsi à l’équilibre mental et émotionnel en soulageant le stress et l’anxiété, tout en réduisant la fatigue nerveuse et les troubles liés à la dépression.

[wysija_form id= »2″]

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 
felis ante. dolor risus libero. dictum commodo diam consequat.