Title

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Wakamé, une algue aux propriétés thérapeutiques étonnantes!

 Très apprécié en Asie, le wakamé fait honneur aux plats et épate les papilles. Mais derrière ses propriétés gustatives, cette algue cache des vertus thérapeutiques insoupçonnées.

Les bienfaits du wakamé

Très en vogue dans l’industrie cosmétique et alimentaire, les algues sont réputées pour leurs actions bienfaitrices sur la peau et l’organisme. Comme ses cousines, la fougère marine est riche en antioxydants, en fibres, en calcium et autres oligoéléments. Elle renforce de ce fait le système immunitaire et joue un rôle détoxifiant.

Le wakamé est également un allié de votre beauté, car il est capable de traiter les problèmes de peau telle que l’acné et de vous aider dans le cadre d’un régime amincissant. Sa faible teneur en calorie lui permet d’être consommé sans modération !

Par ailleurs, le wakamé a un effet positif sur les maladies cardiovasculaires et sur le cancer. Il constitue également un excellent anti-âge.

Il s’agit d’un extrait d’algue marine, le Wakamé, largement utilisé en alimentation humaine. Des études ont montré que le fucoïdane et la fucoxanthine naturellement présents dans l’algue favorisent :

Une augmentation durable du nombre de cellules souches en circulation.

En plus de ses atouts sur le plan nutritionnel (présence de nutriments, d’oligo-éléments, de vitamines et de fibres), le Wakamé est utile pour détoxifier le système digestif des métaux lourds et toxines grâce à l’alginate, un polysaccharide que l’on retrouve dans toutes les algues brunes.

 Wakamé
La consommation de Wakamé renforce le système immunitaire de l’homme : en effet, le fucoïdane, autre polysaccharide présent dans le Wakamé, stimule les lymphocytes NK du système immunitaire.  En médecine orientale, le Wakamé est utilisé pour l’épuration du sang, la santé intestinale, la peau, les cheveux, les organes reproducteurs et la régularisation du cycle menstruel.
L’apport de fucoxanthine aide à réguler le métabolisme lipidique et la circulation du sang.
Fucoïdane : Une étude in vitro publiée en 2010 montre que le fucoïdane (un sucre retrouvé dans les algues brunes marines) induit la mort des cellules leucémiques humaines grâce entre autres à la production d’oxyde nitrique (NO).  Les auteurs mentionnent que le fucoïdane pourrait augmenter l’efficacité des agents de chimiothérapie traditionnels pour provoquer la mort des cellules cancéreuses.  Dans une autre étude in vitro, le fucoïdane a détruit des cellules du sein cancéreuses.  Selon les auteurs, le fucoïdane est un composé prometteur dans la prévention du cancer du sein.  Sa valeur thérapeutique mérite d’être analysée.  Le fucoïdane a des effets anticancéreux et inhibe la prolifération des cellules des muscles lisses.

Les recherches scientifiques sur le fucoïdane ont débuté dans les années 1970.

  Depuis, il a fait l’objet de près de sept cents publications.  L’ensemble des résultats de ces recherches, associé aux données anecdotiques fournies par le long passé d’utilisation des algues brunes riches en fucoïdane au Japon, à Hawaï et aux îles Tonga, indique que le fucoïdane semble capable de soulager un grand nombre de problèmes de santé.
Des études cellulaires et notamment chez l’animal ont montré que le fucoïdane améliore le système immunitaire et la communication cellulaire.  Il a une puissante activité anticoagulante et antithrombotique, et inhibe certains cancers et virus.  Le fucoïdane a montré un effet anticancéreux marqué dans des modèles animaux.  Le fucoïdane administré par injection directe dans le sang ou dans la cavité du péritoine, ou par voie orale.  Plus spécifiquement, une diminution significative du développement du cancer a été observée chez des souris et des rats après que des cellules cancéreuses leur ont été implantées.
Cet effet a été observé sur plusieurs modèles animaux de cancers, incluant la leucémie et le cancer du sein. Le fucoïdane semble agir grâce à : l’apoptose qui provoque la destruction de certains types de cellules cancéreuses.  Celles à croissance rapide et en détruisant directement des cellules cancéreuses sans affecter les cellules saines.
Le fucoïdane inhibe la prolifération des cellules des muscles lisses.  Cet effet est intéressant dans la prévention et le traitement des occlusions artérielles qui peuvent se produire à la suite de la pose de stents dans le coeur de patients. Cela a été démontré avec une fraction de fucoïdane de faible poids moléculaire administrée à des lapins par voies intraveineuses et intramusculaires.

Le Wakamé est très riche en éléments nutritifs ; il contient :

 

Vitamines : A, B1, B3, B6, B12, B2, B9 et K (comme toutes les algues), B5 (acide pantothénique)
Oligo-éléments : calcium (le wakamé est dix fois plus riche en calcium que le lait) ; c’est une excellente source de magnésium, potassium, fer, cuivre, manganèse, phosphore, iode, zinc.
Ensuite, des protéines et acides gras comme l’oméga 3.  Égalenent, des antioxydants et notamment, le fucoxanthine, un pigment caroténoïde qui lui donne sa couleur brunâtre.
Des phytotrons, composés qui chimiquement ressemblent au cholestérol et empêchent l’organisme d’absorber ce dernier.

Des propriétés thérapeutiques exceptionnelles :

 

Le Wakamé n’est pas seulement intéressant pour ses qualités nutritionnelles ; il possède également des vertus thérapeutiques exceptionnelles. De nombreuses études scientifiques ont été menées sur les propriétés médicinales de wakamé :

C’est un détoxifiant : Grâce à l’alginate, un polysaccharide que l’on trouve dans les algues brunes, le Wakamé, facilite la détoxification du système digestif en le débarrassant des métaux lourds et toxines.  Il renforce le système immunitaire grâce au fucoïdane, un autre polysaccharide qui stimule les lymphocytes NK du système immunitaire.
Anti inflammatoire, le Wakamé permet de réduire les douleurs arthritiques.  Il renforce la tolérance cutanée et la fonction barrière de la peau : Antioxydant, le Wakamé est un puissant allié de la lutte contre le cancer, la dégénérescence de la peau (grâce à la fucoxanthine) et des cheveux ; il pourrait notamment diminuer la viabilité des cellules cancéreuses du côlon in vitro.
Finalement, la richesse en acides gras du Wakamé favorise la production du bon cholestérol et la santé cardio-vasculaire.  Le Wakamé grâce à sa richesse en fucoïdane permet d’améliorer la qualité du sang qui est le véhicule des cellules souches en circulation dans notre corps, permettant ainsi à celles-ci d’atteindre plus facilement les organes qui en ont besoin.

Le StemEnhance Ultra de Cerule est un concentré breveté d’Aphanizomenon Flos Aquae (AFA) cliniquement testé.  Stemenhance Ultra contient du fucoidan d’Undaria pinnatifida et offre une synergie unique, qui est renforcée par Mesenkine.  Un extrait exclusif de spiruline isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté.  Ces trois composés agissent ensemble pour mobiliser votre source de bierr-être.
Wakamé
[wysija_form id= »2″]

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 
Cerule

Pour moi, la santé est une priorité, donc cette priorité à été de m'associer avec les meilleurs qui ont la santé des gens à coeur. Il me fait un grand plaisir de partager cette passion avec vous! For me, health is a priority, so this priority has been to associate myself with the best people who care about people's health. It gives me great pleasure to share this passion with you!

1 comment so far

Le produit de nutrition des cellules souches le plus efficace sur le marché.Posted on 11:53 am - Oct 16, 2018

[…] Par ailleurs, nous avons donc testé de nombreuses plantes.  Nous en avons découvert une qui déclenche également la libération de cellules souches à partir de la moelle osseuse.  Il s’agit d’une algue brune appelée Undaria pinnatifida, également connue dans la cuisine japonaise sous le nom de Wakame. […]

 

Leave a Reply

leo quis, nec venenatis, Praesent ipsum tempus
%d bloggers like this: