Klamath – Découvrez les secrets d’une Super Algue

A ceux qui désirent trouver des solutions pour améliorer leur santé, l’algue klamath est un message d’espoir.

L’utilisation des algues comme nourriture et remèdes pour traiter divers problèmes de santé ne date pas tout à fait d’hier : elle remonte à plus de 6 000 ans. Cette datation est faite d’après des textes anciens retrouvés dans plusieurs pays comme le Japon, le Mexique ou en Afrique. Les premières traces des algues bleues-vertes (comme la klamath ou la spiruline) se repèrent dans le journal de Cortès traitant de la conquête espagnole : « Avec des filets à mailles très fines, ils collectent à une certaine époque de l’année une espèce de purée qui se forme sur l’eau des lacs de Mexico ; ils l’épaississent et ce n’est ni plante ni terre, mais quelque chose comme de la boue… Ils en font des gâteaux semblables à des galettes sèches. »

La klamath, ou AFA de son nom scientifique Aphanizomenon flos-aquae, est aujourd’hui vendue sur le marché comme un aliment et/ou un complément alimentaire exceptionnel, et ce depuis plus de vingt ans. Elle semble être un produit atteignant le top 10 des produits les plus complets.

 

L’algue klamath en bref

Cette micro-algue filamenteuse appartient à la grande famille des algues bleue-vertes, parmi lesquelles nous connaissons la spiruline, sa grande cousine, déjà bien connue du grand public.

Sa partie utilisée : le thalle entier.

Ses propriétés : elle renforce les défenses immunitaires, stimule la digestion, améliore les performances intellectuelles, la concentration et la mémoire, développe les cellules souches, diminue le stress physique et émotionnel, entretient et nourrit les articulations et les phanères.

Elle convient particulièrement aux personnes actives, en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs, aux femmes enceintes, aux post-parturientes, aux ménopausées, aux végétariens, aux convalescents et aux sénescents… et, plus globalement, à toute personne soucieuse de sa beauté intérieure et extérieure, de son équilibre et de sa santé.

Cette algue rassemble sous sa bannière bleutée l’arthrosique qui souffre des genoux, le fatigué chronique qui a un mal de chien à se lever le matin, la personne préoccupée par son esthétique, désirant arborer de plus beaux cheveux et une peau plus nette ou encore le sportif en quête de scores fabuleux.

Culture et récolte de l’algue Klamath

algue klamath cerule québec fr.

Elle croît dans un environnement fort sympathique et exceptionnel : le lac d’altitude Klamath, en Oregon, aux Etats-Unis. Ce lac de 220 km², oxygéné par un air pur et baigné de soleil à raison de 300 jours par an, est alimenté exclusivement par des eaux de source du lac Crater.

On a donc ici un endroit où certains aimeraient se reposer, mais c’est un endroit de tranquillité pour l’épanouissement de cette algue.

En vente libre aux Etats-Unis depuis le début des années 1980, l’AFA est récoltée chaque été à Klamath Falls, par plusieurs sociétés.

Une fois récoltée, elle est congelée et conservée à une température de −30 °C et cryo-broyée.

 

Une algue riche en vitamines, minéraux, oligoéléments, cofacteurs…

Les résultats qu’elle produit sur l’organisme proviennent de la structure des membranes des cellules qui la composent, gorgée de nutriments et de produits phytochimiques riches pour la santé.

On retrouve presque toute la gamme des vitamines : provitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E, F, J, K.

Ce qui frappe dans la klamath, c’est sa grande variété de minéraux ; ils y sont plus nombreux que dans la spiruline.

Les sels minéraux présents sont le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium et le sodium.

Les oligoéléments que l’on y retrouve sont le bore, le chlorure, le chrome, le cobalt, le cuivre, l’étain, le fer, le fluor, le germanium, l’iode, le manganèse, le sélénium, le titane, le zinc…

Deux d’entre eux sont particulièrement intéressants :

– Le bore, qui est peu connu et que bien peu de spécialistes ont étudié. Il est signalé comme diurétique et agent de lutte contre l’obésité.

– Le molybdène, qui améliore l’utilisation du fluor. Il participe au métabolisme des protéines et il permet la fixation du fer (rappelons que le fer, la vitamine C et le molybdène constituent tout ce qu’il faut pour une bonne utilisation du fer). Excellente nouvelle en perspective pour les anémies par manque de fer.

N’oublions pas les acides gras, les 70 % de protéines (pour notre système immunitaire et la construction de notre corps), la chlorophylle (pour nettoyer notre sang), les enzymes (par exemple, pour favoriser la digestion), les caroténoïdes (qui agissent comme antioxydants, limitant les dommages causés par les radicaux libres), les oméga-3 (pour l’équilibre émotionnel et cardiovasculaire), les antioxydants (qui allongent notre jeunesse), les bioflavonoïdes (pour allonger la durée de vie des vitamines) et les autres cofacteurs, naturellement présents.

Mettons à part un composant rare : le superoxyde dismutase (SOD). Cet enzyme contrôle les radicaux libres, évitant ainsi une dégénérescence trop rapide de notre vitalité et notre énergie.

Au final, avec plus de 115 micronutriments, l’AFA représente probablement l’aliment le plus complet de la planète !

Du moins, pour l’instant…

Une algue plus riche que la spiruline

La klamath et sa grande cousine la spiruline possèdent bon nombre de points communs. Néanmoins des différences nettes les séparent.

La spiruline, par exemple, ne demande pas une grande intensité lumineuse, qui est indispensable en revanche pour la klamath, qui aime parader au soleil le plus longtemps possible.

Cela explique, d’ailleurs, que la klamath soit beaucoup plus riche en chlorophylle (sept fois plus). On comprend pourquoi elle désintoxique.

On retrouve les mêmes vitamines à des concentrations voisines dans les deux algues, mais les vitamines du groupe B sont mieux représentées dans la klamath.

On sait que le fer, pour être correctement utilisé, nécessite la présence de vitamine C. Dans la spiruline, mieux dosée en fer que la klamath, la vitamine C est absente, alors que la klamath contient fer et vitamine C. Le fer contenu dans la klamath sera ainsi mieux assimilé que dans la spiruline !

Bienfaits généraux de la klamath

Bienfaits de la klamath et du Stemenhance Ultra

Un grand nombre de consommateurs ont rapporté avoir constaté une augmentation de leur niveau d’énergie et de leur clarté d’esprit, une meilleure mémoire, un sentiment général de bien-être et une sensation de passer au travers des épidémies hivernales.

Aujourd’hui, les résultats scientifiques s’accumulent et démontrent que cette algue possède une gamme étendue d’effets thérapeutiques dont certains ouvrent des perspectives étonnantes dans le traitement de maladies considérées aujourd’hui comme incurables.

Quelques bienfaits de l’algue :

Anti-inflammatoire

Les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu de l’algue, ne sont plus à démontrer. Ce pigment inhibe une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire (par exemple, dans le traitement de l’arthrite).

Cellules souches et régénération tissulaire (antioxydant)

La découverte la plus intéressante est qu’elle favorise la migration des cellules souches. Un espoir sérieux donc pour tous les patients atteints de maladies dégénératives.

Les cellules souches embryonnaires ont la capacité de devenir des cellules d’à peu près n’importe quel organe du corps. Ainsi transplantées dans divers organes, elles peuvent devenir en quelques jours des cellules cérébrales, hépatiques ou même musculaires.

Un composé stimule le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre stimule la migration des cellules souches vers les tissus.

Cet effet est observé avec une dose de 5 grammes d’AFA (20 gélules). Des travaux sont actuellement en cours pour étudier l’effet clinique de l’AFA et de ses composés actifs dans le traitement de diverses maladies dégénératives. L’injection de cellules souches de la moelle osseuse dans le cerveau de patients souffrant de Parkinson a ralenti la progression de la maladie chez tous les patients en expérimentation. La recherche se poursuit actuellement…

Immunité

Les scientifiques ont constaté que l’AFA provoque une mobilisation presque immédiate des globules blancs, ce qui permet à l’organisme de répondre instantanément à une attaque (comme une infection virale par exemple).

Métaux lourds

La particularité de cette algue, c’est de piéger les métaux lourds et de les éliminer via les reins. Par exemple, la chlorelle piège les métaux lourds mais ne les élimine pas systématiquement ; il reste souvent prisonnier de notre corps…

Si vous êtes plus ou moins intoxiqué, vous pouvez passer à 8 gélules (2 cuillères à café rase).

Système nerveux

De tous les bienfaits rapportés par les consommateurs d’AFA, le plus commun est une augmentation de la concentration, une sensation d’énergie mentale, une élévation de l’humeur voire un effet antidépresseur.

Les chercheurs américains ont en effet découvert, il y a quelques années, une concentration significative de phényléthylamine (PEA) dans l’algue AFA. Le PEA est un composé endogène du cerveau, bien connu en science neurologique et nommé familièrement « la molécule de l’amour » ou « la molécule de la joie ».

Humeur

Cela serait dû aux acides gras essentiels associés aux très nombreux nutriments, qui agissent en synergie sur l’ensemble du système nerveux, avec au bout du chemin un équilibre émotionnel.

Formes galéniques

Les formes de base peuvent être achetées sous forme de comprimés, de jus, de poudre, en concentré au goût de pomme, en liquide ou bien encore fraîche sous forme congelée. La poudre sert à faire des boissons bleutées et boostantes !

On trouve également une forme différente : le Stemenhance, un produit à base de deux extraits de l’AFA. Il est spécifiquement conçu et développé pour renforcer la physiologie des cellules souches. Mais, avec ce nouveau produit, un peu de prudence s’impose pour certains cas de santé, notamment si vous êtes sous antidépresseurs ou sous anticoagulants. Concernant les antidépresseurs, leur médication pourrait être rajustée à la baisse si une telle interaction se produisait. Pour les anticoagulants, un gramme de Stemenhance contient approximativement la moitié de la dose quotidienne recommandée de vitamine K, un nutriment jouant un rôle important dans la coagulation du sang. Il est donc conseillé de consulter un médecin avant la prise de ce produit.

Prendre deux capsules de Stemenhance une à deux fois par jour, le matin ou le midi.

Klamath Posologie recommandée

On conseille en moyenne un gramme de klamath par jour, soit quatre gélules ; cela est suffisant pour combler les carences de l’organisme.

Mais, en cas de fatigue chronique, de convalescence suite à une opération, on conseillera alors trois grammes par jour (soit douze gélules).

Comme on l’a signalé plus haut, la posologie peut grimper jusqu’à seize ou vingt gélules par jour pour aider à soulager les problèmes de santé les plus critiques (en accompagnement avec son traitement médical bien sûr !)

On la consomme le matin et/ou le midi avant ou entre les repas.

Enfin, pour obtenir un meilleur résultat, il est recommandé de faire une cure de trois à six mois.

Conclusion : la klamath, un superaliment 

On peut attester que la klamath se rapproche des superaliments comme les baies de goji, le jus d’herbe de blé, la chlorelle ou la spiruline, qui guérissent ou améliorent bon nombre de maladies grâce à leurs vertus curatives et régénérantes. La klamath nous fait ainsi espérer qu’une santé au naturel est encore accessible.

La klamath est un complément alimentaire incontournable dans le domaine du mieux être. Des études récentes dans divers pays attestent que ce micro-organisme est l’aliment le plus complet de la Terre.

Remerciements à l’auteur : Hervé Cagnec  (naturopathe, réflexologue, iridologue, modelage balinais)

Naturopathe et réflexologue plantaire. Anime une école de naturopathie à Lorient. Il propose des ateliers de naturopathie dans le Morbihan. Intervenant en Institut de soins infirmiers. Anime des sorties botaniques et des conférences.


Cerule Québec Fr.

Stemenhance ultra de cerule

Mobilise votre source de bien-être

Composé de microalgues et macroalgues

« StemEnhance® ULTRA est composé d’extraits de «super-aliments» naturels. Une combinaison unique de microalgues d’eau douce et de macroalgues marines. Le mélange de StemEnhance®et de fucoïdan offre une synergie unique qui est renforcée par le Mesenkine® – un extrait inédit de spiruline, isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté.

Ingrédients naturels sublimés par la science

StemEnhance® ULTRA est le résultat de plus de 18 ans de recherche. Il est le produit de bien-être le plus efficace, scientifiquement validé, disponible sur le marché aujourd’hui.  L’extraction de ces composés est possible grâce à l’utilisation de technologies exclusives et brevetées.

Mail : cerule02@hotmail.com   Site : www.carlbedard.cerule.com

Pour commander de la klamath ou du stemenhance :
Pour la Klamath  :

[caldera_form id= »CF5be80aa50a24f »]

Auteur : Cerule

Pour moi, la santé est une priorité, donc cette priorité à été de m'associer avec les meilleurs qui ont la santé des gens à coeur. Il me fait un grand plaisir de partager cette passion avec vous! For me, health is a priority, so this priority has been to associate myself with the best people who care about people's health. It gives me great pleasure to share this passion with you!

Laisser un commentaire