Title

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Category Archive Stemenhance Ultra

La dégénérescence cellulaire par le vieillissement.

La perte de cellules souches musculaires squelettiques contribue de façon significative à la dégénérescence des jonctions neuromusculaires liées à l’âge. Une nouvelle preuve du rôle crucial des cellules souches dans le renouvellement des tissus et leur réparation.  Leur impact est amplifié lors du vieillissement où la diminution des capacités de renouvellement et de réparation des cellules souches. est liée à l’accélération des dommages musculaires liés à l’âge comme la sarcopénie (perte musculaire). Un nouvel article publié le 6 juin 2017 dans le journal eLifeSciences.org (Liu et al., 2017) démontrent le rôle central des cellules souches musculaires dans la régénération et le maintien de la fonction musculaire au cours du vieillissement.
La perte de cellules souches musculaires squelettiques contribue à la dégénérescence des jonctions neuromusculaires
Le vieillissement est associé à une sarcopénie progressive. C’est-à-dire une fonte musculaire progressive qui a pour conséquence une faiblesse et dysfonction musculaires. Ce phénomène de sarcopénie est accéléré par différents facteurs de risque liés à l’âge, comme la réduction des apports protéiques, une diminution de l’activité physique, une augmentation de la masse graisseuse, des changements hormonaux, une diminution de la transmission de l’influx nerveux et l’inflammation systémique bas bruit.
Cependant, cet article met l’accent sur le rôle prépondérant de la dysfonction des cellules souches liée à l’âge et son impact sur l’accélération des dommages musculaires liés au vieillissement comme la sarcopénie et l’atrophie musculaire. La sarcopénie favorise les risques de chute et est liée à une réduction progressive de la mobilité, une fragilité musculaire, éléments pouvant détériorer la qualité de vie des personnes souffrant de sarcopénie.
Les cellules souches adultes activent et contribuent à la régénération des jonctions neuromusculaires en réponse à une dénervation

La dégénérescence des jonctions neuro-musculaires qui représentent un aspect majeur de la sarcopénie et la diminution du renouvellement des cellules musculaires constituent les 2 éléments principaux favorisant les altérations musculaires liées à l’âge. L’équipe de recherche a pu démontrer dans l’article que :

  1. Les cellules souches adultes activent et contribuent à la régénération des jonctions neuromusculaires en réponse à une dénervation.

  2. Au cours du vieillissement, la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires est le principal facteur de vieillissement musculaire comparé à la dénervation, contrairement à ce qui est connu.

  3. La dégénérescence des jonctions neuro-musculaires durant le vieillissement est associée à une contribution et une activité réduite des cellules souches impactant le renouvellement des cellules musculaires.

  4. La perte progressive de cellules souches musculaires au cours du vieillissement est suffisant pour induire la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires.Par exemple, chez un modèle de jeune rongeur comme chez un modèle de rongeur âgé.

  5. La prévention de la perte progressive de cellules souches musculaires au cours du vieillissement est associée à une atténuation des dommages musculaires liés à l’âge. Comme l’atrophie musculaire, la sarcopénie, et la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires.

L’article conclut sur le fait qu’une déficience des cellules souches musculaires au cours du vieillissement est associée à un déclin musculaire squelettique plus important.Référence : Liu W., Klose A., Forman S., Paris N., Wei-LaPierre L., Cortes-Lopez M., Tan A., Flaherty M., Miura P., Dirksen R., Chakkalakal J., 2017, Loss of adult muscle stem cells drives age-related neuromuscular junction degeneration, elifesciences, 6:e26464
cerule

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

Cerule et Arthrose : l’espoir des cellules souches adultes.

Un programme du CHRU de Montpellier recourant à la thérapie cellulaire donne de bons résultats. En France, 7 millions de patients souffrent d’arthrose.  Les 7 millions de patients qui souffrent d’arthrose sont toujours dans l’attente d’un traitement réellement curatif, c’est-à-dire capable de freiner l’usure du cartilage, voire même de faire disparaître l’arthrose. L’essai mené actuellement sur dix-huit patients au CHRU de Montpellier, sous la direction du Pr Christian Jorgensen (Inserm), et à l’université de Würzburg, en Allemagne, inédit en Europe, pourrait bien être une réponse thérapeutique.

cellule souche-arthrose-arthrite-cerule

Ce programme, dit Adipoa, lancé il y a six mois, recourt à la thérapie cellulaire, c’est-à-dire à des cellules souches progénitrices adultes prélevées dans le tissu adipeux du patient, isolées après un traitement par collagénase, puis amplifiées et contrôlées avant d’être injectées au niveau de l’articulation malade afin d’activer la régénérescence du cartilage.

«L’objectif premier de l’essai est de définir la dose de cellules souches optimale et de vérifier l’absence de réaction inflammatoire et de tout effet secondaire, explique le Pr Jorgensen. Et l’on constate une bonne tolérance. Certes, on regarde aussi les bénéfices obtenus sur l’évolution de la pathologie et l’on note chez certains patients une amélioration.» Les sujets sélectionnés pour cette étude souffrent d’arthrose sévère mais sans destruction complète du cartilage.

Deuxième phase de recherche en 2014

Ils ont moins de 70 ans et ne sont pas en surpoids. Les résultats devraient être publiés à la fin de l’année. Une deuxième phase de recherche sera lancée en 2014, toujours en France, auprès de 86 personnes.

Elle va comparer durant une année l’efficacité de la thérapie cellulaire par rapport aux traitements conventionnels. Les équipes espèrent parvenir à rendre cette thérapie accessible à un plus grand nombre de patients d’ici à 2016. L’arthrose est la maladie rhumatismale la plus fréquente. Elle se caractérise par une usure du cartilage au niveau des articulations, rendant celles-ci très douloureuses. Les seuls remèdes proposés aujourd’hui aux malades réduisent la douleur sans parvenir à agir sur la destruction osseuse.

 

17342553_1964170320482667_1857901209547806653_n

StemEnhance Ultra est composé de concentrés et d’extraits de «superaliments» naturels primitifs, une combinaison unique des microalgues d’eau douce et macroalgues marines.

StemEnhance Ultra de cerule est le fruit d’années d’identification, de recherche, et d’extraction de composés grâce à l’utilisation de technologies exclusives et brevetées.

Le mélange de StemEnhance et de fucoÏdane offre une synergie unique qui est renforcée par Mesenkine™ – un extrait inédit de spiruline isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté.

StemEnhance Ultra est le résultat de plus de 16 ans de recherche et constitue le produit de bien-être le plus efficace et scientifiquement validé sur le marché aujourd’hui.

Quels sont les ingrédients dans StemEnhance Ultra ?

►L’Aphanizomenon flos-aquae (AFA) est une algue bleu-vert qui pousse à l’état naturel dans le Lac Klamath dans le sud de l’Oregon. L’algue bleu-vert est la première source de vie sur Terre et de ce fait symbolise la durabilité et la longévité. Elle apporte au corps une gamme complète de micronutriments et de composés nutraceutiques. Cerule utilise un extrait de la partie intracellulaire de l’AFA, par un procédé de centrifugation et de filtration, afin de produire le StemEnhance.

►L’Arthrospira platensis aussi connue sous le nom de spiruline, est tout comme l’AFA une algue bleu-vert. Elle apporte une gamme variée de micronutriments et de composés spécifiques dont un composé jaune à faible poids moléculaire. Des recherches en cours ont révélé que ce composé aiderait à mobiliser la source de bien-être.

►L’Undaria pinnatifida est connu en cuisine japonaise sous le nom de wakamé. L’Undaria pinnatifida est une algue brune communément appelée fougère de mer. Bien qu’elle pousse dans plusieurs régions du monde, le wakamé utilisé dans le #StemEnhance Ultra provient des mers de Patagonie et de Tasmanie connues pour la pureté de leurs eaux. #Cerule utilise un fucoÏdane purifié à plus de 85%.

StemenHance Ultra de Cerule

18198558_415461865502136_1333086219254756044_n

[wysija_form id= »2″]

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

StemEnhance Ultra

Stemenhance Ultra associe des extraits concentrés et super aliments naturels les plus primitifs, microalgues d’eau douce et macroalgues, fournissant le corps avec le dernier support de cellules souches. AFA mélanger avec Fucoidan offre une synergie unique qui est encore renforcée par Mesenkine, « un extrait de spiruline unique, isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté. Mesenkine soutient le rôle des cellules souches en équilibrant les messagers clés impliqués dans la fonction des cellules souches.

klamath-lalgue-qui-régénère

L’algue Klamath et les cellules souches

La puissante synergie de l’Ultra permet la capacité inhérente de l’organisme à long terme d’auto-renouvellement en soutenant le corps à libérer naturellement des cellules souches de la moelle osseuse.

Pourquoi est-il important de soutenir les cellules souches?

Elles se trouvent naturellement dans le corps et servent à reconstituer les cellules qui sont perdus par l’usure normale ou d’une blessure. * Comme nous vieillissons, la capacité de notre corps à se réparer et maintenir une santé optimale diminue en raison d’une réduction du nombre de souches associées au processus normal de vieillissement des cellules circulantes. En augmentant le nombre de cellules souches en circulation aide soutenir le processus d’auto-réparation et d’auto-renouvellement du corps.

Soutenu par la science.

Les cellules souches et cerule
Stemenhance  Ultra est le résultat de 16 années de recherche et est le produit le plus efficace et scientifiquement prouvé pour supporter le rôle des cellules souches sur le marché aujourd’hui.  Grâce à des essais cliniques multiples, Stemenhance Ultra a été documenté pour optimiser la fonction des cellules souches dans le corps pour le renouvellement et la réparation des tissus et des organes pour une santé optimale.
Stemenhance Ultra contient également Mesenkine TM a été démontré que pour augmenter la concentration sanguine du G-CSF joue un rôle dans la libération de cellules souches.
MesenkineTM: un extrait unique de Spirulina, isolé par notre processus d’extraction breveté, qui soutient la libération et le repérage des cellules souches en équilibrant les principaux messagers impliqués dans la fonction des cellules souches. StemEnhance Ultra ne contient pas de produits laitiers, de blé, de gluten, d’arachide, de soja, de maïs ou d’allergènes.  Il n’y a pas de saveurs ou de couleurs artificielles. Il est 100% végétarien, non-OGM et exempt d’herbicides et pesticides.

Quelles sont les cellules souches et pourquoi sont-elles considérées comme importantes?

 Elles révolutionnent notre façon de concevoir le corps humain. Encore peu connues et peu utilisées en médecine, elles constituent pourtant une percée scientifique majeure. Dotées de la propriété fascinante de pouvoir se transformer en n’importe quelle autre cellule du corps, elles participent à la régénération des tissus et des organes vitaux. Elles peuvent contribuer à traiter certaines maladies dégénératives, de même que le diabète et les problèmes cardiaques, en plus de jouer un rôle préventif capital.  Écrit dans un langage accessible au grand public, ce livre permet de mieux comprendre les vertus insoupçonnées des cellules souches sur l’organisme. Découvrez leur surprenant pouvoir qui ouvre la voie à une nouvelle approche de la santé.
Pour commander StemEnhance Ultra, cliquer sur le lien ci-dessous.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 
risus dapibus massa facilisis Donec leo. sit at