Christian Drapeau et le pouvoir des cellules souches adultes.

Le pouvoir insoupçonné des cellules souches

 

Christian Drapeau

Christian Drapeau nous cite que l’orsqu’on entend parler de cellules souches dans les medias, il s’agit soit d’un discours à propos du manque d’éthique entourant l’utilisation des cellules souches embryonnaires, soit d’un traitement miraculeux pour une maladie dégénérative ou une blessure grave. Mais derrière tout ce discours entourant l’utilisation de cellules souches émerge dans la littérature scientifique un concept nouveau, appelé à changer littéralement le monde de la médecine et du bien-être en général. Il s’agit du rôle naturel des cellules souches dans le corps, au-delà de toute approche thérapeutique.

Les cellules souches sont des cellules qui ont la capacité de se transformer en pratiquement n’importe quel type de cellule du corps. Elles sont dites « non différenciées »

 

Au cours de la dernière décennie, le champ des recherches dans le domaine des cellules souches a explosé de façon phénoménale. De toute cette recherche découle une nouvelle compréhension du rôle naturel des cellules souches de la moelle osseuse dans la réparation et le maintien des tissus et organes du corps. En bref, lorsqu’un tissu ou organe est endommagé ou affecté par un processus dégénératif, le tissu en question libère des composés bien spécifiques dont le rôle est de déclencher la libération de cellules souches.

Ce processus est tellement bien orchestré d’un point de vue physiologique que l’on assiste littéralement à la découverte d’un nouveau système dans le corps humain, le système naturel de réparation et de guérison du corps.

 

960205_348340598704286_8045312544050539062_n

Comment notre corps se renouvel ?

 

Le coté physiologique de la question à été découvert en 2012 et a eu le mérite d’un prix Nobel de la médecine:Cette récompense a été destiné à deux chercheurs  Un Japonais Dr Yamanaka  et un Britannique Dr Gurdon  Le rôle des cellules souches dans le corps est valable pour tout être vivant Humain et Animaux.  Il s’avère que cette découverte vient chambouler tout le fondement de la médecine traditionnelle.

Qui plus est: les recherches de Christian Drapeau sur les algues bleu-verte l’Aphanizomenon flos aquae, (AFA)  depuis 1995 ainsi que d’autres algues et plantes comme le wakamé, la spiruline, viennent compléter  et apporterun nouvel élan sur le Mieux-être d’aujourd’hui !  Puisque toute l’histoire est basée sur les cellules souches de la moelle osseuse qui ont la capacité de se libérer de cette moelle osseuse et de se transformer par rapport à chaque tissus, organes et peau du corps !  Aussi ces plantes découvertes ont la capacité d’apporter cette libération  de la moelle osseuse par une molécule appelé Ligand L sélectine !!! q’elles contiennent ( + 115 Micronutriments, + Fucoïdan, + phycocyanine + Polysaccharides… )

 

Une association de taille de ces 2 découvertes, qui regroupe le coté physiologique et les algues aux potentielles incroyables;  Redonne beaucoup d’espoir pour le soulagement et le rétablissement du corps.  Les études cliniques ont déjà eu lieu, et permettent de définir un potentiel sur certaines maladies dégénératives ainsi qu’une évidence de Bien-être pour tout individu ou animal.

C’est donc le chercheur Christian Drapeau qui vous explique Comment le corps se répare, et quel attitude peut-on avoir pour anticiper et mieux vivre notre avenir.

Concept des cellules souches avec Christian Drapeau


Découvrez l’aptitude de votre corps à se régénérer grâce à StemEnhance Ultra!

100% biologique, 100% végétal StemEnhance est un aliment entier d’une richesse nutritive exceptionnelle
StemEnhance est un mélange concentré de quatre composés provenant de la microalgue bleu vert aphanizomenum flos aquae, communément appelé AFA du lac Klamath. Elle est reconnue pour ses propriétés antioxydantes et antibactériennes, pour sa capacité à stimuler le système immunitaire, pour ses effets immunomodulaires sur les lymphocytes, ses effets probiotiques et ses avantages sur la santé. Ces composés sont extraits grace à un procédé exclusif n’utilisant aucune substance chimique ni agent susceptible d’en altérer le délicat équilibre.  L’un de ces extraits, qui renferme un ligand appelé L-sélectine, stimule la libération de cellules souches de la moelle osseuse. Un autre extrait, riche en polysaccharides et appelé Migratose-T, favorise pour sa part la migration des cellules souches du sang vers les tissus.

Stemenhance Ultra est un produit naturel composé d’AFA naturel à 100%. Il est encapsulé et embouteillé selon une procédure approuvée et inspectée par la Food and Drug Administration pour rencontrer les standards pharmaceutiques. Stimuler le nombre de cellules souches en circulation dans l’organisme en supportant leur activité et leur efficacité est l’une des plus sages décisions qui puissent être prises pour retrouver ou maintenir un état optimal de santé.

 


Aliment complet elle contient Plus de 135 Micronutriments ;

Une grande richesse en Vitamines : A, B, C, E, F, J et celles du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 y compris la B12) ; Des Sels minéraux : Calcium, Magnésium, Phosphore, Potassium, Sodium ; Des oligoéléments : Bore, Chlore, Chrome, Cobalt, Cuivre, Etain, Fer, Flor, Germanium, Manganèse, Molybdène, Nickel, Sélénium, Silice, Titane, Vanadium, Zinc ;  Tous les Acides aminés essentiels dont l’acide glutamique source d’énergie pour le cerveauUne grande concentration en Acides gras essentiels ( Omega 3 et Omega 6) fortifiant les veines et artères, permettant la fluidité et la perméabilité des membranes et les échanges intercellulaires ;  Le taux le plus élevé de Chlorophylle de tous les aliments (trois fois plus que la luzerne). Sa grande ressemblance avec l’hémoglobine lui a valu le surnom de « sang végétal »Des Nucléoprotéides, structures de base de l’ADN et ARN ;De nombreux Peptides dont les neuropeptides qui fortifient et réparent les cellules nerveuses ;  Un spectre impressionnant d’Hormones végétales (ménopause) ;  Des Pigments oxygénants et anti oxydants proches des pigments biliaires humains dont la Phycocianine (pigment bleu stupéfiant par sa beauté et ses effets biologiques) aux propriétés anti-inflammatoires déjà mises en évidence chez le rat ;  Du Beta carotène (provitamine A) dix fois plus que les carottes ; de la Lutéine, de la Zéaxantine, du Lycopène et de l’Aphanine un corticoïde unique à cette espèce.
Des Polysaccharides qui jouent un rôle capital dans la fixation et l’élimination de nombreux agents contaminants comme les pesticides et métaux lourds et luttent contre les virus et rétrovirus ;  De l’Acide gamma-linolénique que l’on ne trouve que dans le lait maternel et indispensable pour la régulation de l’organisme ; Des Enzymes et Coenzymes catalyseurs du métabolisme ;  La Superoxyde Dismutase (SOD) neutralise les effets des radicaux libres qui attaquent les membranes cellulaires ;  La Silicone, très utile pour l’hydratation de la peau favorise la synthèse du collagène.

Un Alicament de premier choix

La Klamath intéresse au plus haut point les chercheurs et scientifiques dont Christian Drapeau, car elle semblerait avoir une action sur la détoxination, la prévention des maladies et la régénération de l’organisme.
1.Action de détoxination L’AFA a la capacité de chelater (fixer)les éléments toxiques des tissus (métaux lourds, radioactifs, pesticides) et de les éliminer grâce à la présence d’un polysaccharide contenu dans sa membrane cellulaire.
2.Action sur l’énergie physique et le système nerveux. Elle comble les carences de l’organisme, améliore la qualité des phanères (peau, cheveux, ongles), redonne de la vitalité en cas de fatigue chronique, convalescence, dégénérescence maculaire. Elle traverse la barrière méningée, nourrit le cerveau, dynamise la fonction d’oxygénation cérébrale et va permettre une nette amélioration de l’activité mentale et intellectuelle, (mémoire, concentration), de l’humeur (dépression), de la qualité du sommeil et des troubles infantiles (dyslexie, hyperactivité, stress scolaire).
3.Action sur le système immunitaire et le métabolisme_ L’AFA stimule les défenses immunitaires en augmentant la production de lymphocytes T et B. Elle provoque une mobilisation presque immédiate des globules blancs ce qui permet à l’organisme de répondre instantanément à une attaque infectieuse. Elle restaure l’ensemble des métabolismes en stimulant certaines glandes essentielles : foie, surrénales, pancréas. Elle facilite la digestion, permet une meilleure assimilation des sucres, régule l’activité de l’insuline (diabète), rétablit l’équilibre acido-basique, rééquilibre l’appétit (surpoids, obésité) et lutte contre les allergies.
4.Action anti-inflammatoire, anti-oxydante et anti-vieillissement La Phycocianine, pigment bleu de l’algue, est deux fois plus puissante que les plus puissants des anti-inflammatoires actuellement connus. Elle inhibe la cyclooxygenose 2 (COX 2), un enzyme très impliqué dans le processus inflammatoire (action reconnue dans le traitement de l’arthrite, entretien des articulations, la fibromyalgie, le psoriasis, etc.).
5.Action sur la régénération cellulaire grâce aux cellules souches de la moelle osseuse. Il vient récemment d’être démontré que l’AFA contenait 2 composés actifs, l’un stimulant le relâchement des cellules souches de la moelle osseuse et l’autre (un polysaccharide) leur migration vers les organes. Elles auraient la possibilité de régénérer les tissus lésés (traumatismes crâniens, fractures, infarctus, dégénérescence maculaire, etc.) et de se transformer en cellules cardiaques, hépatiques, musculaires, cérébrales, de la peau et des tissus. Des travaux sont en cours pour étudier l’effet de l’AFA dans le traitement des maladies dégénératives (parkinson, Alzheimer) ainsi que des déficiences cardiaques ou hépatiques avec une dose journalière de 5 g d’AFA ou 3g de StemEnhance™ (concentré de l’AFA). StemEnhance Ultra est un concentré des principes actif de l’ague AFA
4 composants essentiels.
De la Phényléthylamine (PEA) bien connu pour ses effets positifs – sur la clarté mentale – sur l’habilité de se concentrer – sur l’humeur en général, ainsi que sur l’énergie mentale.
De la phycocyanine qui donne à l’AFA ses propriétés Antioxydants et anti-inflammatoires.
Un Ligand de L- sélectine qui aide à la libération des cellules souches de la moelle osseuse (CD34+).
Un polysaccharide appelé Migratose qui favorise la migration des cellules souches hors du sang vers les tissus blessés et qui renforce le système de défense naturelle.

A qui la recommander- Comment la consommer ?

 

Nourriture exceptionnelle pour les femmes enceintes, allaitantes, les enfants, adolescents et personnes âgées. Recommandée pour les sportifs et personnes actives. Se présente sous forme de poudre, gélules et liquide 1 gr par jour pour les personnes en bonne santé Jusqu’à 5 gr par jour (en cas de problème de santé).
N.B. L’AFA (autorisé en France depuis 2009) n’est pas un médicament et ne se substitue pas à un suivi médical ou à une alimentation équilibrée.

 

 

 

La dégénérescence cellulaire par le vieillissement.

La perte de cellules souches musculaires squelettiques contribue de façon significative à la dégénérescence des jonctions neuromusculaires liées à l’âge. Une nouvelle preuve du rôle crucial des cellules souches dans le renouvellement des tissus et leur réparation.  Leur impact est amplifié lors du vieillissement où la diminution des capacités de renouvellement et de réparation des cellules souches. est liée à l’accélération des dommages musculaires liés à l’âge comme la sarcopénie (perte musculaire). Un nouvel article publié le 6 juin 2017 dans le journal eLifeSciences.org (Liu et al., 2017) démontrent le rôle central des cellules souches musculaires dans la régénération et le maintien de la fonction musculaire au cours du vieillissement.
La perte de cellules souches musculaires squelettiques contribue à la dégénérescence des jonctions neuromusculaires
Le vieillissement est associé à une sarcopénie progressive. C’est-à-dire une fonte musculaire progressive qui a pour conséquence une faiblesse et dysfonction musculaires. Ce phénomène de sarcopénie est accéléré par différents facteurs de risque liés à l’âge, comme la réduction des apports protéiques, une diminution de l’activité physique, une augmentation de la masse graisseuse, des changements hormonaux, une diminution de la transmission de l’influx nerveux et l’inflammation systémique bas bruit.
Cependant, cet article met l’accent sur le rôle prépondérant de la dysfonction des cellules souches liée à l’âge et son impact sur l’accélération des dommages musculaires liés au vieillissement comme la sarcopénie et l’atrophie musculaire. La sarcopénie favorise les risques de chute et est liée à une réduction progressive de la mobilité, une fragilité musculaire, éléments pouvant détériorer la qualité de vie des personnes souffrant de sarcopénie.
Les cellules souches adultes activent et contribuent à la régénération des jonctions neuromusculaires en réponse à une dénervation

La dégénérescence des jonctions neuro-musculaires qui représentent un aspect majeur de la sarcopénie et la diminution du renouvellement des cellules musculaires constituent les 2 éléments principaux favorisant les altérations musculaires liées à l’âge. L’équipe de recherche a pu démontrer dans l’article que :

  1. Les cellules souches adultes activent et contribuent à la régénération des jonctions neuromusculaires en réponse à une dénervation.

  2. Au cours du vieillissement, la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires est le principal facteur de vieillissement musculaire comparé à la dénervation, contrairement à ce qui est connu.

  3. La dégénérescence des jonctions neuro-musculaires durant le vieillissement est associée à une contribution et une activité réduite des cellules souches impactant le renouvellement des cellules musculaires.

  4. La perte progressive de cellules souches musculaires au cours du vieillissement est suffisant pour induire la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires.Par exemple, chez un modèle de jeune rongeur comme chez un modèle de rongeur âgé.

  5. La prévention de la perte progressive de cellules souches musculaires au cours du vieillissement est associée à une atténuation des dommages musculaires liés à l’âge. Comme l’atrophie musculaire, la sarcopénie, et la dégénérescence des jonctions neuro-musculaires.

L’article conclut sur le fait qu’une déficience des cellules souches musculaires au cours du vieillissement est associée à un déclin musculaire squelettique plus important.Référence : Liu W., Klose A., Forman S., Paris N., Wei-LaPierre L., Cortes-Lopez M., Tan A., Flaherty M., Miura P., Dirksen R., Chakkalakal J., 2017, Loss of adult muscle stem cells drives age-related neuromuscular junction degeneration, elifesciences, 6:e26464
cerule

Cerule et Arthrose : l’espoir des cellules souches adultes.

Un programme du CHRU de Montpellier recourant à la thérapie cellulaire donne de bons résultats. En France, 7 millions de patients souffrent d’arthrose.  Les 7 millions de patients qui souffrent d’arthrose sont toujours dans l’attente d’un traitement réellement curatif, c’est-à-dire capable de freiner l’usure du cartilage, voire même de faire disparaître l’arthrose. L’essai mené actuellement sur dix-huit patients au CHRU de Montpellier, sous la direction du Pr Christian Jorgensen (Inserm), et à l’université de Würzburg, en Allemagne, inédit en Europe, pourrait bien être une réponse thérapeutique.

cellule souche-arthrose-arthrite-cerule

Ce programme, dit Adipoa, lancé il y a six mois, recourt à la thérapie cellulaire, c’est-à-dire à des cellules souches progénitrices adultes prélevées dans le tissu adipeux du patient, isolées après un traitement par collagénase, puis amplifiées et contrôlées avant d’être injectées au niveau de l’articulation malade afin d’activer la régénérescence du cartilage.

«L’objectif premier de l’essai est de définir la dose de cellules souches optimale et de vérifier l’absence de réaction inflammatoire et de tout effet secondaire, explique le Pr Jorgensen. Et l’on constate une bonne tolérance. Certes, on regarde aussi les bénéfices obtenus sur l’évolution de la pathologie et l’on note chez certains patients une amélioration.» Les sujets sélectionnés pour cette étude souffrent d’arthrose sévère mais sans destruction complète du cartilage.

Deuxième phase de recherche en 2014

Ils ont moins de 70 ans et ne sont pas en surpoids. Les résultats devraient être publiés à la fin de l’année. Une deuxième phase de recherche sera lancée en 2014, toujours en France, auprès de 86 personnes.

Elle va comparer durant une année l’efficacité de la thérapie cellulaire par rapport aux traitements conventionnels. Les équipes espèrent parvenir à rendre cette thérapie accessible à un plus grand nombre de patients d’ici à 2016. L’arthrose est la maladie rhumatismale la plus fréquente. Elle se caractérise par une usure du cartilage au niveau des articulations, rendant celles-ci très douloureuses. Les seuls remèdes proposés aujourd’hui aux malades réduisent la douleur sans parvenir à agir sur la destruction osseuse.

 

17342553_1964170320482667_1857901209547806653_n

StemEnhance Ultra est composé de concentrés et d’extraits de «superaliments» naturels primitifs, une combinaison unique des microalgues d’eau douce et macroalgues marines.

StemEnhance Ultra de cerule est le fruit d’années d’identification, de recherche, et d’extraction de composés grâce à l’utilisation de technologies exclusives et brevetées.

Le mélange de StemEnhance et de fucoÏdane offre une synergie unique qui est renforcée par Mesenkine™ – un extrait inédit de spiruline isolé grâce à notre procédé d’extraction breveté.

StemEnhance Ultra est le résultat de plus de 16 ans de recherche et constitue le produit de bien-être le plus efficace et scientifiquement validé sur le marché aujourd’hui.

Quels sont les ingrédients dans StemEnhance Ultra ?

►L’Aphanizomenon flos-aquae (AFA) est une algue bleu-vert qui pousse à l’état naturel dans le Lac Klamath dans le sud de l’Oregon. L’algue bleu-vert est la première source de vie sur Terre et de ce fait symbolise la durabilité et la longévité. Elle apporte au corps une gamme complète de micronutriments et de composés nutraceutiques. Cerule utilise un extrait de la partie intracellulaire de l’AFA, par un procédé de centrifugation et de filtration, afin de produire le StemEnhance.

►L’Arthrospira platensis aussi connue sous le nom de spiruline, est tout comme l’AFA une algue bleu-vert. Elle apporte une gamme variée de micronutriments et de composés spécifiques dont un composé jaune à faible poids moléculaire. Des recherches en cours ont révélé que ce composé aiderait à mobiliser la source de bien-être.

►L’Undaria pinnatifida est connu en cuisine japonaise sous le nom de wakamé. L’Undaria pinnatifida est une algue brune communément appelée fougère de mer. Bien qu’elle pousse dans plusieurs régions du monde, le wakamé utilisé dans le #StemEnhance Ultra provient des mers de Patagonie et de Tasmanie connues pour la pureté de leurs eaux. #Cerule utilise un fucoÏdane purifié à plus de 85%.

StemenHance Ultra de Cerule

18198558_415461865502136_1333086219254756044_n

[wysija_form id= »2″]