Title

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Category Archive Plasma Flo

La circulation sanguine et Plasmaflo pour notre santé!

La circulation du sanguine dans le corps est essentielle à notre santé. Soumis à la pesanteur, le travail de la circulation sanguine est aussi déterminé par l’âge, le sexe, l’hérédité, l’hygiène de vie et l’alimentation.

100.000 battements de cœur et 8000 litres de sang sont nécessaires chaque jour pour alimenter l’ensemble de notre corps ! Les artères nourrissent les organes et les veines assurent le trajet retour de notre carburant journalier vers le cœur qui permet de propulser le sang.

Qu’est-ce que la circulation sanguine ?

La circulation sanguine et plasmaflo de Cerule

Le système circulatoire comprend donc le cœur et les vaisseaux sanguins. Le travail de chacun est de transporter l’oxygène et les nutriments essentiels vers les cellules et évacuer le dioxyde de carbone de l’organisme. Le sang est constitué pour sa partie liquide du plasma (ions, eau et petites molécules). Les globules rouges (ou hématies) sont chargés de véhiculer l’oxygène dans les tissus. Le sang contient également des petits éléments appelés plaquettes, qui œuvrent à la coagulation. Enfin, les globules blancs ou leucocytes sont les cellules immunitaires qui défendent l’organisme.

Le bon fonctionnement de notre système circulatoire dépend de nombreux facteurs, tant physiologiques, physiques qu’environnementaux. L’âge, les marqueurs génétiques, l’hygiène de vie comme le sexe sont déterminants.

Par exemple, les femmes, du fait des hormones qui agissent sur le stockage de graisse et d’eau dans les cellules veineuses, sont plus sujettes aux problèmes de circulation sanguine que les hommes. Une perte d’élasticité des veines et des tissus peut apparaître ainsi qu’un affaiblissement des valvules qui dirigent le sang vers le haut du corps. Le tabagisme est un facteur aggravant, une mauvaise alimentation comme une alimentation pauvre en fibres, trop salée et une mauvaise hydratation, mais également de nombreuses maladies ont, parmi leurs conséquences sur l’organisme, une détérioration de la qualité circulatoire.

Mécaniquement, au cours de la marche, les muscles de nos pieds et de nos jambes aident à faire remonter le sang. Lorsque ce retour est difficile, cela entraîne des douleurs dans les pieds et dans les jambes, des gonflements et des crampes.

Les symptômes d’une mauvaise circulation sanguine

Quelques signes précurseurs peuvent vous alerter, sans que cela ne soit inquiétant ces symptômes sont les prémices d’une circulation sanguine paresseuse :

Les extrémités glacées ;

Sentir des picotements comme si l’on nous piquait avec une aiguille ;

Un fourmillement dans les membres même léger

Plus avancée, une mauvaise circulation sanguine se traduira par :

L’engourdissement des bras et des jambes ;

Douleurs et des crampes aux mains et aux pieds ;

Oedèmes aux jambes ;

Ulcères aux pieds et aux mains qui cicatrisent mal ;

Les ongles des mains et des pieds qui cassent ;

La perte de sensibilité aux extrémités ;

Migraines et des maux de tête ;

Doigts et des ongles qui deviennent bleus ;

L’apparition de varices. Des démangeaisons aux bras et aux jambes ;

Crampes au fessier et aux jambes ;

Un manque de force aux mains et aux pieds ;

Difficultés à marcher ;

Vertiges en se levant;

Quel est le rôle de fibrine?

La fibrine est une protéine filamenteuse qui dérive du fibrinogène (protéine qui intervient, entre autres, dans le mécanisme de la coagulation).
Fibrine et PlasmaFlo

Fibrine et fibrinogène sont fabriqués par le foie. Lorsque le fibrinogène est activé par la thrombine (une protéine qui fait également partie des facteurs de la coagulation), il se transforme en fibrine. En devenant insoluble et en se stabilisant (grâce au facteur XIII de la coagulation), la fibrine va s’agglomérer et participer à l’obturation de la plaie par un caillot, de façon à empêcher le sang de s’écouler.

Finalement, la fibrine est un élément de guérison du corps mais en excès, comme toute autre chose, n’est pas bénéfique. Malheureusement, de nombreuses personnes ont un excès de protéines dans leur corps.

Lors d’une activation de la cascade de coagulation, une production excessive de fibrine peut être possible. Ce qui peut entraîner une thrombose. La formation de caillots de sang à l’intérieur des vaisseaux sanguins peut entraver la circulation sanguine dans le système circulatoire. Il s’agit d’un risque connu pour la santé chez les personnes atteintes de sclérose en plaques, de maladie d’Alzheimer, d’arthrite et de fatigue chronique.

Un complément alimentaire existe pour éliminer l’excès de fibrine. Il s’appel Plasmaflo. En outre, il favorise la circulation sanguine. Il élimine le métaux lourds et contients des antioxydants très puissant.  Voici une vidéo de Christian Drapeau expliquant le fonctionnement du produit.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

Theobroma cacao qui signifie « aliment des dieux »

Depuis des siècles, le chocolat riche en cacao, est prisé pour son goût exceptionnel et ses bienfaits pour la santé. Anciennement, les Aztèques vénéraient le cacao pour ses vertus curatives. Le chocolat a été considéré comme un aliment divin pendant de nombreuses années, d’où son nom latin Theobroma cacao qui signifie « aliment des dieux ». Au cours des décennies, le cacao a apporté plusieurs bienfaits pour la santé, notamment l’amélioration de la fonction cardiaque, de  la santé des reins et du transit intestinal, la stimulation du système nerveux ainsi que l’aide à la digestion. Il est connu aujourd’hui que le chocolat contient de puissants phytonutriments et antioxydants, lesquels sont appelés flavonoïdes. Ces composés actifs ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires remarquables.

Theobroma cacao de cerule

Le  theobroma cacao contient des centaines de substances chimiques, bonnes pour la santé

 

Les bienfaits du theobroma cacao sont liés aux composants naturellement présents dans la fève. En outre à l’épicatéchine (un flavonoïde) et au resvératrol ; Le premier des deux possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. On pense qu’il contribue à préserver les cellules nerveuses des dommages.

Theobroma cacao de cerule

Le resvératrol, un puissant antioxydant, est connu pour ses effets neuroprotecteurs.

 

Il est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique, ce qui lui permet d’atténuer l’inflammation dans le système nerveux central (SNC). C’est un point important, car l’inflammation du SNC joue un rôle important dans le développement de maladies neurodégénératives.

De nombreuses études ont confirmé:

En effet que le cacao peut être bénéfique pour votre cœur, vos vaisseaux sanguins, votre cerveau, votre système nerveux, et contribuer à lutter contre le diabète et d’autres troubles d’origine inflammatoire.

Une méta-analyse de 2012 a prouvé que manger du chocolat peut réduire de 37% le risque de développer une maladie cardiovasculaire et de 29% le risque d’AVC. 

Une autre méta-analyse publiée la même année, a prouvé que le cacao/chocolat réduit la résistance à l’insuline et la pression artérielle, augmente l’élasticité des vaisseaux sanguins et réduit légèrement le LDL. 

Au cours d’une étude, des patients ayant consommé 100 grammes de chocolat noir, riche en flavonols, pendant 15 jours, ont présenté une diminution de la résistance à l’insuline. Selon un article publié dans le magazine Oxidative Medicine and Cellular Longevity, les polyphénols contenus dans le cacao pourraient posséder des propriétés spécifiquement utiles contre les maladies cardiovasculaires et inflammatoires, contre les troubles du métabolisme et pour la prévention du cancer.

Theobroma cacao et santé

Un article paru en 2013 dans le magazine de médecine des Pays Bas, décrit également les nombreux bienfaits du  theobroma cacao pour la santé, soulignant que de nombreuses personnes le considèrent comme un « aliment complet », car il contient :

– De bonnes graisses

– Des antioxydants

– Des composants azotés, notamment des protéines, des méthylxanthines, des théobromines, et de la caféine (stimulants du système nerveux central, diurétiques et relaxants des muscles lisses. La théobromine est l’ingrédient qui provoque des brûlures d’estomac chez certaines personnes ; par contre, elle inhibe également les toux persistantes en réduisant l’activité du nerf vague)

– Des minéraux, notamment du potassium, du phosphore, du cuivre, du fer, du zinc et du magnésium

– De l’acide valérique (qui agit comme un réducteur de stress, malgré la présence de stimulants)

Le tableau suivant montre les nombreux bienfaits thérapeutiques que la science accorde à la fève de cacao.

 


PlasmaFlo ™

PlasmaFlo™ est mélange exclusif d’enzymes fibrinolytiques, d’extraits de plantes concentrés et de puissants antioxydants. Formulé pour optimiser la distribution de votre source de bien-être.

Quels sont les ingrédients qui composent PlasmaFlo ?

 

► Enzymes : L’Aspergillus oryzae est un micro-organisme utilisé depuis l’antiquité dans la fermentation de divers produits, dont le saké et miso. Lorsque ce micro-organisme est cultivé sur des sources nutritionnelles bien précises, il produit des enzymes qui digèrent spécifiquement la fibrine.

► Centella asiatica : Le Centella asiatica a été utilisé depuis des siècles en médecine chinoise et ayurvédique. Il serait le secret de longévité du chinois Li Ching-Yun qui serait l’Être humain ayant vécu le plus longtemps. En Europe cette plante entre depuis des siècles dans la composition de l’Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse.

► Hippophae rhamnoides : L’argousier est un arbrisseau épineux. Originaire des zones tempérées d’Europe et d’Asie, dont les baies étaient déjà utilisées par les guérisseurs de la Grèce antique. Les baies qui entrent dans la composition du PlasmaFlo proviennent des hauts plateaux du Tibet.

Theobroma cacao : La fève de cacao est la semence qui se retrouve dans le fruit du cacaoyer. La fermentation et la torréfaction du cacao est nécessaire afin de fabriquer le chocolat. Cependant, à l’état naturel la fève de cacao est d’une grande richesse en nutriments et antioxydants.

► Citrus limon : Le citron est reconnu depuis toujours pour ses nombreuses propriétés. D’une part, pour sa teneur en bio flavonoÏdes et autres antioxydants. Maud Grieve en disait : « Il est probable que le citron soit le fruit le plus important pour le maintien de la santé. »

► Olea europea (hyroxytyrosol) : L’olive a été utilisée depuis l’antiquité comme nourriture mais aussi pour ses nombreuses propriétés biologiques. L’olive est une source riche en anthocyanidines et polyphénols, dont l’oleuropéine et l’hydroxytyrosol.

►Haematoccus pluvialis (astaxanthine) : Un dérivé de la ß-carotène, l’astaxanthine est produite par la microalgue Haematococcus pluvialis. L’astaxanthine est surtout reconnue pour ses propriétés antioxydantes exceptionnelles.

► Ginkgo biloba : Originaire de la Chine où des arbres fossilisés datant de plus de 270 millions d’années ont été trouvé. Le ginkgo a été utilisé depuis des siècles par la médecine chinoise traditionnelle pour ses multiples propriétés et en tant que symbole de longévité.

[wysija_form id = « 2 »]

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 

Le Ginkgo Biloba, un soupçon d’immortalité!

[sg_popup id= »1611″ event= »inherit »][/sg_popup]Le Ginkgo biloba est la plus ancienne des espèces d’arbre dont les spécimens sont encore identiques à leurs ancêtres. Il peuplait déjà la planète il y a 300 millions d’années. Grâce à quelques individus retrouvés dans d’anciens temples chinois, on a pu le réimplanter un peu partout dans le monde, surtout comme arbre ornemental. D’une exceptionnelle résistance aux stress environnementaux, il peut vivre jusqu’à 1 000 ans et atteindre de 40 à 50 m de hauteur. Il semble bien résister à la pollution et s’adapter facilement aux milieux urbains.

Ginkgo biloba

Le ginkgo est réputé pour prolonger la vie. Sa célébrité est établie dans toute la médecine extrême-orientale. De la Chine, il est passé au Japon et en Corée dès le XIIe siècle. Là-bas, il est devenu un symbole sacré de longévité. Aujourd’hui des recherches montrent son intérêt pour un ensemble de problèmes liés à l’avancée en âge, qu’il s’agisse de problèmes cognitifs (mémoire, concentration, prévention d’Alzheimer) ou de lutte contre les radicaux libres.

 

Les vertus thérapeutiques du Ginko Biloba

   Neuroprotecteur, le ginkgo biloba agit sur le cerveau. Ses feuilles sont utilisées pour traiter les symptômes de la démence sénile et des états de faiblesse comme les pertes de mémoire, la dépression, les troubles de la concentration et de la vigilance, les acouphènes ou encore les maux de tête.

Les feuilles de ginkgo agissent également sur le système vasculaire et soulagent les phlébites superficielles, les artériopathies chroniques (hémorroïdes et varices), la maladie de Raynaud et la claudication intermittente.

L’efficacité de ses feuilles est reconnue comme cliniquement prouvée par l’Organisation Mondiale de la Santé. L’usage traditionnel du ginkgo est également reconnu par la Coopération Scientifique Européenne en Phytothérapie (ESCOP). Il fait partie des plantes médicinales enregistrées dans la liste de la Pharmacopée française.


Propriétés

Le Ginkgo biloba est une plante réputée pour ses puissantes propriétés antioxydante, vasodilatatrice, neuro-protectrice et anti-inflammatoire.

– Antioxydant

Grâce à sa très grande richesse en flavonoïdes plus particulièrement en glycosides flavonoïdes, le Ginkgo biloba est reconnu pour ses puissantes propriétés antioxydantes. Il est en effet particulièrement efficace pour protéger les membranes cellulaires des dommages causés par les radicaux libres.

– Vasodilatatrice

Grâce à sa teneur en ginkgolide, le Ginkgo biloba inhibe le PAF ou Platelet Activating Factor, médiateur favorisant la prolifération cellulaire, l’angiogenèse , la vasodilatation, la formation de superoxydes, et l’agrégation plaquettaire. En stimulant le facteur endothélial, le Ginkgo biloba exerce une action vasodilatatrice. En outre, il provoque la synthèse de prostacycline par les plaquettes, améliorant ainsi le tonus des muscles entourant les vaisseaux.

– Neuro-protectrice

Excellent neuroprotecteur, les flavonoïdes du Ginkgo biloba exercent une triple action dans ce sens, au niveau cellulaire, au niveau vasculaire et au niveau du métabolisme.

– Anti-inflammatoire

La présence de ginkgolides permet au Ginkgo biloba une meilleure régulation de la réponse inflammatoire.


Bienfaits du Ginkgo biloba

Depuis des millénaires, le Ginkgo biloba est utilisé pour de nombreuses vertus, notamment, contre l’asthme, la toux et les problèmes pulmonaires. Ses feuilles séchées sont aussi utilisées contre les maladies cardiovasculaires.

Encore aujourd’hui la science a pu démontrer que le Ginkgo biloba possède de remarquables propriétés pharmacologiques. On a en effet découvert dans ses feuilles qu’il possédait des substances qui améliorent la capacité cérébrales et la mémoire. En outre, le Ginkgo biloba, grâce aux ginkgolides inhibe un médiateur impliqué dans de nombreux processus. C’est-à-dire, l’agrégation plaquettaire, la thrombo-formation, la réaction inflammatoire, l’allergie, la broncho-constriction.

– Participe à la réduction des pertes de fonctions liées au vieillissement

Antioxydant majeur, le Ginkgo biloba a la capacité de piéger les radicaux libres et de les stabiliser. Il est ainsi soupçonné pour avoir des effets positifs sur la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer et la démence.

L’extrait normalisé du Ginkgo biloba EGb 761 est réputé pour être aussi efficace que les médicaments habituels pour retarder la progression de la maladie d’Alzheimer et pour atténuer les troubles liés à la perte des capacités cognitives. Des études ont révélé que le Ginkgo biloba peut protéger les cellules nerveuses endommagées par la maladie d’Alzheimer. D’autres études ont montré qu’il peut améliorer la mémoire et la pensée chez les personnes touchée par cette maladie.

– Atténue certaines maladies liées au vieillissement

Grâce à ses effets vasodilatateurs, le Ginkgo biloba est réputé pour atténuer certaines maladies liées au vieillissement notamment, les jambes lourdes, les varices, les hémorroïdes et diverses maladies cutanées.

– Régule le flux sanguin vers le cerveau et favorise l’oxygénation des cellules

Le Ginkgo biloba est réputé pour son efficacité dans le traitement de l’insuffisance circulatoire cérébrale. Il est ainsi très efficace contre ses différents symptômes. Notamment les troubles de la mémoire et de la concentration, la dépression, l’anxiété, l’étourdissement, les maux de tête, l’acouphène et la confusion.

– Atténue la claudication intermittente

Les études publiés ont révélé que les personnes souffrant de claudication intermittente et qui ont pris des extraits de Ginkgo biloba pouvaient marcher environ 37 mètres de plus que ceux qui ont pris des placébos.

– Améliore significativement la mémoire

Le Ginkgo biloba est réputé comme étant une herbe du cerveau. Des études ont prouvé qu’il pouvait améliorait la mémoire chez les personnes atteintes de démence. Il stimule la mémoire et améliore les performances cognitives. La consommation de complément alimentaire de Ginkgo biloba non seulement facilite grandement l’apprentissage mais provoque une rapidité d’assimilation.

Lors des différentes études réalisées, on a observé chez les sujets âgés qui prenaient l’extrait de Ginkgo biloba. Une nette amélioration des troubles fonctionnels tels que les vertiges et les céphalées. Une amélioration de la mémoire ainsi qu’une augmentation de la vigilance. En effet, la quercétine, les bilobalides et les ginkgolides du Ginkgo biloba améliorent l’irrigation du cerveau en réduisant la viscosité du sang.

– Efficace dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge

Les flavonoïdes présents dans le Ginkgo biloba peuvent aider à traiter les problèmes de la rétine. Notamment la dégénérescence maculaire, maladie oculaire progressive qui affecte la rétine.

[wysija_form id= »2″]
Ginko Biloba de Cerule

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
 
fringilla ut libero suscipit consequat. Phasellus